Location saisonnière : devez-vous souscrire une assurance habitation pour votre logement ?

Location saisonnière

Que vous soyez propriétaire ou locataire d’une maison ou d’un appartement pour vos vacances, plusieurs questions se posent : qui est responsable en cas de sinistre ? Est-il obligatoire de prendre une assurance habitation spécifique concernant le bien loué ? Pour partir l’esprit serein, voici quelques éléments de réponse.

La destination a été choisie pour les vacances estivales, et comme 60 % des Français, vous envisagez peut-être de louer un logement en France ou à l’étranger. Que vous ayez opté pour une location entre particuliers ou un organisme spécialisé comme Airbnb, vous vous êtes probablement demandé quels risques seront couverts durant votre séjour. Voici un point sur la réglementation en vigueur.

Je trouve la meilleure assurance habitation

L’assurance pour une location temporaire est-elle obligatoire ?

Ni les propriétaires, ni les locataires d’un logement saisonnier ne sont soumis à une obligation légale d’assurance. Néanmoins, afin d’éviter tout litige en cas de sinistre, il est conseillé de se protéger. Le propriétaire peut faire le choix de souscrire lui-même une assurance qui le couvre et/ou vous couvre en tant que locataire. Il peut également vous imposer de prendre une assurance personnelle pour la durée du séjour, à la condition que cette obligation soit prévue dans le contrat de location.

Que couvre la garantie villégiature de l’assurance habitation ?

Généralement, votre contrat multirisques habitation prévoit une clause appelée “garantie villégiature”, pour une zone et une période délimitées. Elle couvre les locations de vacances pour un séjour inférieur à trois mois.

L’assurance responsabilité civile villégiature couvre les dommages que vous causez, ainsi que ceux causés par les membres de votre famille, notamment vos enfants si vous vivez sous le même toit, vos animaux domestiques, et éventuellement un(e) baby-sitter, une femme de ménage ou une jeune fille au pair. Attention, pensez à vérifier si le montant et le plafond de votre garantie villégiature sont suffisants au regard du bien loué.

Si vous ne disposez pas de la garantie villégiature, vous pouvez choisir une assurance spécifique qui vous couvrira uniquement le temps du séjour. Pour cela, comparez les différentes offres existantes, et n’omettez pas d’indiquer à votre assureur l'adresse où vous comptez résider, les dates de votre séjour et les caractéristiques du logement afin d’évaluer les risques. Le prix de l’assurance diffère selon le niveau de couverture souhaité, le contrat en cours chez votre assureur et les caractéristiques du logement.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Quelles garanties en cas de réservation via Airbnb ou Gîtes de France ?

Si vous avez réservé un logement via Airbnb, vous bénéficiez d’une assurance, incluse dans le tarif payé, qui vous couvre en cas de sinistre dans l’hébergement. Côté propriétaire, la plateforme propose le système AirCover qui comprend la responsabilité civile et une garantie dommages à hauteur de 1 million de dollars (942 250 euros au 27 juin) si le logement mis en location est endommagé par un voyageur durant son séjour. Toutefois, la souscription à une assurance habitation reste conseillée.

Gîtes de France requiert de ses loueurs la souscription d’une assurance responsabilité civile ou villégiature en cas d'incendie, de dégât des eaux et d'explosion, ainsi que pour les dommages accidentels commis au voisinage.

Enfin, en cas d’incident provoquant des conséquences matérielles durant son séjour, le locataire doit informer par lettre recommandée le bailleur ainsi que son assureur des dégâts causés.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.