La garantie perte d’emploi en matière de prêt immobilier

  Jeune femme en réflexion sur la garantie

Dans le cadre d’une assurance de crédit immobilier, l’assurance chômage est facultative, à la différence de la couverture décès et de la garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Elle est proposée de manière systématique lors de la souscription d’un contrat afin d’assurer l’emprunt. Elle permet notamment à l’emprunteur de se protéger contre un éventuel licenciement.

ImportantIl est important de bien se renseigner sur la garantie perte d’emploi avant d’y souscrire.

Elle donne la possibilité d’assurer le remboursement des échéances d’un prêt lors d’une interruption d’activité professionnelle. En souscrivant une assurance de crédit, il faut porter une attention particulière sur le niveau de couverture.

Notons qu’en matière d’assurance chômage, les conditions peuvent varier considérablement d’un contrat à l’autre. En général, le coût de la garantie s’élève entre 0,10 et 0,70% du capital octroyé. Il s’établit alors entre 3 000 et 21 000 euros pour un crédit de 150 000 euros contracté sur vingt ans. Or, il doit encore être associé à celui de la couverture PTIA et du risque décès.

Les conditions d’accès à l’assurance chômage

L’assurance décès et le risque PTIA sont des couvertures de base, ce qui n’est pas le cas pour l’assurance chômage, appelée aussi garantie perte d’emploi. Cette dernière est notamment destinée aux salariés.

Pour pouvoir prétendre à cette assurance, un emprunteur doit bénéficier d’un statut de salarié en CDI et d’une ancienneté comprise entre six mois et un an suivant les contrats. Le chômage doit également permettre de percevoir des allocations. Soulignons que la garantie perte d’emploi ne couvre pas certaines situations telles que :

  • les périodes d’essai
  • le chômage partiel
  • la préretraite
  • la rupture conventionnelle
  • la démission

Ses limites dans le cadre d’un prêt immobilier

Avant de souscrire une assurance chômage, il vaut mieux demander conseil auprès d’un courtier spécialisé. En ayant recours à ses services, l’intéressé pourra se renseigner davantage sur les conditions limitant sa mise en œuvre. À titre d’exemple, il doit savoir que :

  • la garantie s’achève après 60 ans
  • le délai de carence peut aller jusqu’à un an
  • le délai de franchise est compris entre trois et neuf mois
  • le montant de l’indemnisation s’établit généralement entre 30 et 80% des mensualités
  • la prise en charge maximale dure entre trois à quatre ans sur la durée totale du prêt

En outre, il faut savoir que le coût d’une garantie perte d’emploi peut augmenter considérablement le prix d’une assurance de prêt immobilier. Or, d’après une société experte en assurance emprunteur :

Dans un contexte économique incertain, souscrire à une assurance chômage semble relever de la prudence élémentaire alors que le prêt va vous endetter durant de nombreuses années.

Société experte en assurance emprunteur.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.