Menu Crédit immobilier

L'essor du secteur immobilier et des projets communs plus novateurs

Immobilier français

Soutenir les bons chiffres du marché de l’immobilier en 2016, c’est aussi rechercher les nouveaux acteurs qui pourront accompagner cet essor.

Le secteur de l’immobilier paraît incapable de générer les gains de productivité escomptés par rapport aux mutations plus soutenues dans d’autres secteurs comme le transport ou l’énergie. L’apparition de nouvelles plateformes d’investissement dédiées aux projets immobiliers confirme les transformations dans ce secteur.

Grâce à l’innovation en matière technologique, la France a pu s’affirmer dès le début de l’année 2017 lors du grand rendez-vous de la Consumers Electronics Show qui s’est déroulée à Las Vegas. De même, le monde du secteur de l’immobilier doit pouvoir constituer un vaste champ d’action pour l’avenir.

Le fait est là, l'immobilier est toujours plus cher à produire, les conditions de logement ne progressent pas, la gamme des bâtiments existants peine à monter.

Secteur très régulé mais improductif

Les changements dans le monde du transport en France se modélisent pourtant, tout comme l’effet soutenu dans la production d'énergie. Les activités de l’immobilier ne représentent que 13 % de la valeur ajoutée sur notre économie, celles de la construction sont seulement à 5 %.

L'État français y a toujours montré son exigence vis-à-vis des normes, sur la vision des constructions modernes, en performance comme en esthétique, et dans la sécurisation des transactions. Il en réclame des garanties, finance les producteurs d'immobilier comme les utilisateurs, et, à l'aide des outils fiscaux, oriente les investisseurs.

Ces interventions lui coûtent toutefois plus de 40 milliards d'euros par an, des appuis qui ne parviennent pas à montrer leurs effets positifs sur l’économie.

Privilégier l’innovation pour générer de réels gains de productivité

L’objectif escompté est celui de combiner toutes les technologies afin d’aboutir à des modèles économiques capables de générer des gains réels de productivité pour le secteur de l’immobilier, à l’image des grands noms français du secteur.

En vue de transformer cette chaîne de valeur du secteur immobilier, un certain nombre de nouvelles plateformes dédiées aux projets immobiliers ont déjà fait leur apparition. Le « crowdfunding », tel un courtier immobilier en ligne dans le domaine du financement participatif, permet aux créateurs d’une entreprise de trouver les fonds nécessaires au développement de son projet.

Dans la modélisation, on peut citer le « Building Information Modeling », qui permet en même temps de produire, de communiquer et d’analyser des modèles de construction. Enfin, la technologie dans le stockage de données ou le « blockchain », qui permet une analyse prédictive des informations. Dans cette phase d’évolution, des grands noms ont déjà marqué leur empreinte.

Louis Vicat qui a inventé le ciment artificiel ; Joseph Monier et François Hennebique qui ont découvert le béton armé ; le baron Haussmann qui a redessiné Paris ; ou encore le brevetage du béton précontraint par Eugène Freyssinet. Le concept de la « Real Estech » doit s’épanouir en France.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top