Avis clients meilleurtaux.com :
(465 avis)
2,00%
15 ans - Sud Ouest

Les  meilleurs taux
  immobiliers

du moment
Quels taux les banques vont vous proposer ? Projet, profil, durée : en 10 mn Renseignez votre demande de crédit immobilier et
Comparez vos offres personnalisées
publicite

Actualités

24 Oct
Finance des ménages : bons à savoir sur les frais de santé et le rachat de crédi Depuis maintenant deux ans, la part des frais de santé restant à la charge des...
24 Oct
Consommation en chute dans les grandes surfaces françaises Cet été 2014 a été particulièrement dur pour les enseignes de la grande...
24 Oct
Délégation d’assurance emprunteur : les solutions pour garantir la liberté de choix du client Interviewé sur les abus qui entravent la liberté de choix du client en matière de...
24 Oct
Profitez des courtiers immobiliers et des meilleurs taux pour renégocier votre crédit immobilier Ces derniers mois, les taux de crédit immobilier n’ont cessé de baisser. Jamais en...

Vu dans les médias

Agefi ActifsLes taux de crédits immobiliers toujours en baisse en septembrePublié le 30 septembre 2014

Selon les dernières données de Meilleurtaux.com, les taux ont continué à baisser dans le courant du mois de septembre.« C’est à nouveau une excellente nouvelle, car les derniers barèmes que nous avons reçus font à nouveau état de baisses notables notamment de la part des établissements qui se situaient au dessus du marché », explique Maël Bernier, Porte-parole de la société.

DNALes sommets du marchéPublié le 28 septembre 2014

L'argent n'est pas cher. Il n'a d'ailleurs jamais été si bon marché avec une baisse des taux d'intérêt très importante ces dernières années.« Pour un couple de primo accédants ayant 20 % d'apport, on peut arriver à un taux de 2,5 % sur 25 ans, explique Stéphane Fischer, de l'agence Meilleurtaux Strasbourg. Sur 15-20 ans, on est à 2,2 %, et sur 10 ans, à 1,85 % ».

20 minutesMarc Fiorentino : Demain vous paierez tout par Apple, Facebook ou PaypalPublié le 25 septembre 2014

Il ne faut donc pas hésiter à basculer en ligne. Vous aurez la plupart des services que vous payez une petite fortune gratuitement. Ce ne sont cependant pas les banques de demain. Demain vous paierez tout par Apple, Facebook ou, Paypal… Julie : Quels conseils donneriez-vous pour la renégociation d’un prêt immobilier avec sa banque afin de faire baisser le taux ? C’est simple. Si votre taux est supérieur à 4 %, il FAUT négocier. Contacter un courtier en prêt comme Meilleurtaux.com [...]

Valeurs actuellesEmprunt : des taux historiques !Publié le 25 septembre 2014

Selon l'observatoire de Meilleurtaux, pour 1 000 euros de mensualité, un couple peut emprunter près de 19 0000 euros sur quinze ans. Grâce à la concurrence bancaire de plus en plus forte, les personnes solvables peuvent aussi négocier la modularité des échéances qui permet de faire évoluer sans frais le niveau des mensualités ou encore la transférabilité de l'emprunt en cas de revente du bien pour en acheter un autre.

L'immobilier 100% entre paticuliersCrédit immobilier: aucun risque de remontée de tauxPublié le 24 septembre 2014

Directrice de la communication de Meilleurtaux.com, Maël Bernier nous apporte son éclairage sur les conditions d’emprunt actuelles. Selon vous, les taux peuvent-ils remonter d’ici la fin de l’année ? Maël Bernier : Non et il n’y a aucun risque de remontée de taux. Tant que les taux directeurs (OAT notamment) resteront sous la barre des 1,50 % et que l’inflation sera quasi-nulle, les taux des crédits aux particuliers resteront à des niveaux exceptionnels.

Le RégionalRenégociation des prêts immobiliersPublié le 24 septembre 2014

Les crédits souscrits récemment peuvent être parfaitement renégociés, la part des intérêts dans les mensualités étant les plus importantes dans les premières années», explique Nathalie Herbert, directrice de l'agence meilleurtaux.com de Salon. Avec ces deux critères il est alors possible de réduire les mensualités et/ou la durée de l'emprunt.

Le MondeL'aide des parents, sésame des primo-accédantsPublié le 24 septembre 2014

Par ailleurs, le plan de relance de la construction de logements, annoncé par le gouvernement fin août, prévoit que les particuliers achétant un logement neuf bénéficieront d'un abattement exceptionnel de 100 000 euros s'il le donne à leur enfant.« Peu de jeunes achètent dans le neuf car les prix sont généralement supérieurs à ceux de l'ancien. Cette mesure représente donc un véritable coup de pouce », estime Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com.

Le MondePréparez-vous à négocier fermement avant l'achatPublié le 24 septembre 2014

Pour augmenter votre mise de départ, sollicitez vos parents et faites le tour des petits prêts (PTZ, Action Logement…). Plus l'apport sera élevé, plus vous obtiendrez des conditions attractives. « A Paris, un couple de cadres, qui vient d'acheter un appartement à 600 000 euros, a obtenu un taux de 2,90 % sur vingt-cinq ans, contre 3,35 % en moyenne, car son apport était de 30 % », illustre Maël Bernier chez Meilleurtaux.

Le RégionalLe marché de l’immobilier à la loupePublié le 24 septembre 2014

« Les crédits souscrits récemment peuvent être parfaitement renégociés, la part des intérêts dans les mensualités étant les plus importantes dans les premières années », explique Nathalie Herbert, directrice de l'agence meilleurtaux.com de Salon en Provence.

PAPTemps de transport : quelles conséquences sur l'immobilier ?Publié le 23 septembre 2014

Les candidats à l'achat immobilier doivent prendre cette question en compte.« Avec un bien trop éloigné, les trajets domicile-travail coûtent plus cher pointe Maël Bernier, directrice de la communication du courtier Meilleurtaux.com ce qui pèse sur la somme qu'il reste une fois la mensualité payée ».

Le Monde.frPréparez-vous à négocier fermement avant l'achatPublié le 22 septembre 2014

« A Paris, un couple de cadres, qui vient d'acheter un appartement à 600 000 euros, a obtenu un taux de 2,90 % sur vingt-cinq ans, contre 3,35 % en moyenne, car son apport était de 30 % », illustre Maël Bernier chez Meilleurtaux. Une fois chez le banquier ou le courtier, ne vous laissez pas aveugler par le seul taux du crédit, mais intéressez-vous à toutes les clauses du contrat.

Gestion de FortuneUn pouvoir d'achat immobilier globalement en haussePublié le 22 septembre 2014

« Pour information, entre le premier du classement et le dernier, pour une mensualité équivalente, la surface habitable reste pratiquement divisée par 4 ! », fait savoir Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com.

Décideurs d'Ile-de-FranceA Paris, l'achat est tardivement rentable par rapport à la locationPublié le 22 septembre 2014

Le site meilleurtaux.com a publié, le 15 septembre, une analyse de la différence de coût entre l'achat et la location, selon différentes surfaces, dans les 39 plus grandes villes de France. Il en ressort clairement que l'achat d'une petite surface met de nombreuses années à devenir plus intéressant que la location, contrairement à l'acquisition d'une grande surface.

Yahoo FinanceBientôt la hausse des taux des crédits immobiliers ?Publié le 19 septembre 2014

« Pour le moment, ce mouvement n'a pas d'impact sur le niveau des taux. Il reste néanmoins une donnée à surveiller pour leur future évolution ». Même prudence chez Meilleurtaux, dont la porte-parole, Maël Bernier, note que la progression rapide de l'OAT sera un élément « à suivre » dans les prochains jours.

NouvelObs.comImmobilier : à Toulouse, le rose a perdu ses couleursPublié le 19 septembre 2014

Toulouse les conditions d'emprunt sont parmi les plus favorables de France (avec Strasbourg et Marseille), avec un taux fixe de 2,80 % sur vingt ans fréquemment octroyé. Cerise sur le gâteau, selon le courtier Meilleurtaux.com, c'est aussi l'une des grandes métropoles dans lesquelles il est possible d'obtenir les meilleures négociations, avec un meilleur taux constaté sur vingt ans à 2,70 %.

SicavonlineImmobilier : record d'attractivité pour les taux d'empruntPublié le 19 septembre 2014

Meilleurtaux observe des changements ce mois-ci en raison des variations de prix. En effet, Strasbourg perd la tête de notre classement avec une baisse de 2m² tandis que Marseille se hisse sur la plus haute marche du podium avec 82m², principalement en raison d'une baisse des taux importante (0,20 %) qui lui permet un gain record de 4m².

yahooCrédit immobilier : les taux toujours en baisse à la rentréePublié le 19 septembre 2014

« Le mois de septembre a confirmé nos prévisions du mois d'août à savoir des nouvelles baisses dans les barèmes bancaires pouvant aller jusqu'à 0,30 % sur 20 ans pour les taux réservés aux meilleurs dossiers dans certaines régions », commente Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com.

La Vie immoLes taux immobiliers les plus bas sont à ToulousePublié le 19 septembre 2014

Certainement lassé de parler de taux « historiquement bas », Meilleurtaux évoque « une situation de taux qu'il est difficile de qualifier, le terme exceptionnel devenant quasi galvaudé ». Hervé Hatt, président de la société, indique : « les explications conjuguées de cette situation sont toujours les mêmes et sans changement : l'inflation quasi-nulle, les taux directeurs extrêmement bas et des banques qui sont toujours en recherche de clientèle ».

Tout sur l'immobilierPouvoir d'achat immobilier 4 fois plus élevé à Marseille qu'à ParisPublié le 19 septembre 2014

Les Français bénéficient de conditions de crédit très favorables en septembre 2014. Selon le courtier Meilleurtaux.com, ces taux historiquement bas profitent à de nombreuses agglomérations. A mensualités égales, une personne peut acheter quatre fois plus grand à Marseille qu'à Paris.

La TribuneACHETER OU LOUER, COMMENT CHOISIR ?Publié le 18 septembre 2014

En réalité, si l'on veut devenir propriétaire, il vaut mieux déménager en province. Acheter en province est plus que jamais intéressant car les prix se sont stabilisés et ce sont les habitants de ces villes qui bénéficient le plus de l'augmentation du pouvoir d'achat immobilier lié directement à la baisse des taux d'intérêt ajoute Maël Bernier.

La TribuneACHETER OU LOUER, COMMENT CHOISIR ?Publié le 18 septembre 2014

« Dans certaines villes telles que Lille, Aix-en-Provence ou Strasbourg par exemple, la location des petites surfaces (pour y vivre ndlr) n'est pas intéressante. En effet, le montant des loyers est plus élevé que la moyenne nationale, alors que le prix au mètre carré à l'achat est relativement bas, moins de 3 000 euros et les taxes foncières également assez faible », explique Maël Bernier, la porte parole de Meilleurtaux.com qui a publié une étude sur ce sujet.

Yahoo FinanceMulhouse : L'immobilier rapidement rentable à MulhousePublié le 18 septembre 2014

D’après Meilleurtaux, qui a audité 39 villes françaises, un achat immobilier dans l’une de ces communes est rentable rapidement. Il est donc plus intéressant d'y acheter que d'y louer. Pour ce qui est de Mulhouse, préférer les grandes surfaces : selon le courtier en crédit, un bien de 100 m² est rentable dès la première année (juste derrière Brest, avec 0,8 ans) alors qu’un appartement de 70 m² le devient au bout de la deuxième (derrière Perpignan, avec 1,5 année en moyenne).

Le ParticulierFaut-il acheter ou louer sa résidence principale en 2014 ?Publié le 17 septembre 2014

Les faibles taux de crédit et la stabilisation des prix en cette rentrée 2014, conduisent nombre de Français à s'interroger sur l'opportunité d'acquérir leur résidence principale au lieu de la louer. Tout dépend en réalité de la surface et du lieu, répond Meilleurtaux.com dans une étude publiée lundi 15 septembre 2014.

Le Revenu.comLocation ou achat ? Réponse de Meilleurtaux.comPublié le 17 septembre 2014

« Bien évidemment, cette étude est un calcul [...] Il ne faut pas oublier l'agrément et la sécurité procurés par le fait d'être propriétaire », rappelle Hervé Hatt, président de Meilleurtaux.com. Pour un appartement de 30 mètres carrés, par exemple, l'achat est rentable rapidement à Lille (6,5 ans), Strasbourg (7) et Aix-en Provence (8,5).

LesEchos.frLogement : Comment faire le bon choix entre acheter ou louer ?Publié le 17 septembre 2014

Selon Meilleurtaux, entrent dans cette dernière catégorie les villes où les prix de l'immobilier sont les plus élevés et où le delta important entre le prix au m² à l'achat et à la location fait qu'à surface équivalente il faudra de nombreuses années pour que l'achat soit une opération neutre. Y entrent également un certain nombre de villes où, lorsque le montant des loyers est extrêmement faible (7,6 euros du m² à Saint Etienne par exemple) et malgré des prix au m² à l'achat également très bas (1 410 euros du m²), l'achat d'une petite surface sera très long à rentabiliser.

DirectGestion.comImmobilier : comment faire son choix entre l'achat et la locationPublié le 17 septembre 2014

Dans une étude inédite en France, le courtier meilleurtaux.com pose la question de savoir quel est le meilleur choix entre l'achat et la location de sa résidence principale. Quelles sont les opportunités d'acheter ou de louer selon les différentes surfaces, et surtout dans quelle ville ?

PAPMarché immobilier : les cinq infos qui confirment la reprisePublié le 17 septembre 2014

C'est un recul d'environ 0,05 à 0,10 % en quinze jours.« Les taux continuent de baisser sous l'influence conjuguée de trois facteurs : inflation nulle, taux directeurs en chute libre et banques à la recherche de nouveaux clients », explique Maël Bernier, directrice de la communication du courtier Meilleurtaux.com.

Ouest FranceImmobilier : Brest, ville la plus rentable de FrancePublié le 16 septembre 2014

C'est ce qui ressort d'une enquête de Meilleurtaux.com. Le courtier en crédit immobilier a regardé à partir de combien d'années d'occupation d'un bien l'achat est-il plus intéressant que la location. Il a passé au crible 39 villes en retenant le prix au mètre carré, le montant des loyers, la taxe foncière et le rendement de l'argent placé.

Challenges.frImmobilier : qui achète encore à Paris et qui passe en banlieuePublié le 16 septembre 2014

Meilleurtaux.com s'est penché sur cette question dans une étude également publiée ce lundi et qui a pour objectif d'aider à faire le choix entre location et achat de sa résidence principale. Ainsi à Paris, il est préférable d'acquérir un bien immobilier d'une grande superficie au lieu d'une petite.« Acheter petit pour ensuite acquérir plus grand, s'avère contrairement à ce qu'on peut penser, injustifié à Paris », explique Maël Bernier, porte-parole de meilleurtaux.com.

BoursoramaAcheter ou louer : première étude comparative dans les plus grandes villes de FrancePublié le 16 septembre 2014

Ainsi, « les villes où les prix de l'immobilier sont les plus élevés sont celles où la location reste favorable dans de nombreux cas », explique Meilleurtaux. C'est le cas à Montreuil par exemple, où un acquéreur doit attendre plus de 30 ans avant d'amortir son appartement de 30 m², et près de 20 ans son logement de 70 m².

Nice MatinTaux fixe ou révisable : faites le bon choix !Publié le 16 septembre 2014

Les prêts à taux fixe pratiqués par le courtier Meilleurtaux.com pour un bon dossier s'élevaient en effet au 4 septembre 2014 à 2,30 % pour une durée de 15 ans, pour 2,60 % pour 20 ans et 3,05 % pour 25 ans. Les taux variables s'établissaient à cette même date à 2,10 % sur 15 ans, 2,27 % sur 20 ans et 2,67 % sur 25 ans (hors assurances bien sûr).

NouvelObs.comReprise timide du marché immobilier à RennesPublié le 16 septembre 2014

« Aujourd'hui un particulier qui n'a pas d'épargne et qui rembourse des crédits à la consommation ne trouve pas de financement, ou alors à un taux très peu compétitif, même s'il a des revenus supérieurs à la moyenne », affirme Jocelyne Fournier, conseillère de l'agence Meilleurtaux.com à Rennes. Troisième point qui grippe considérablement les transactions, notamment celles des appartements : les nouvelles obligations liées à l'application de la loi Alur. Tous les professionnels se plaignent de la complexification du processus de vente.

Boursier.comAcheter ou louer : le meilleur choix dépend des villes et des surfacesPublié le 15 septembre 2014

« Pour des plus grandes superficies, à partir de 2 pièces, l'achat dans plusieurs villes de France s'avère largement et rapidement plus rentable que la location. Par exemple à Bordeaux l'achat d'un 30 m² n'est rentable qu'à partir de 26 ans alors qu'un 100 m² l'est au bout de 6 ans », explique Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com.

Le Figaro.frPour acheter en France, mieux vaut miser sur les grandes surfacesPublié le 15 septembre 2014

Dois-je acheter ou louer ? Une question essentielle et une préoccupation qui n'est pas nouvelle pour les Français... En cette rentrée, une étude réalisée par le courtier en ligne Meilleurtaux.com dévoile les réponses à cette épineuse question pour les 39 plus grandes villes françaises. La méthode est simple: tenir compte à la fois du prix au m², du montant des loyers, de la taxe foncière et du rendement de l'argent investi pour se rendre compte des intérêts à acheter où louer dans telle ou telle ville. Premier enseignement de cette étude: bien que les prix de l'immobilier soient élevés, louer n'est pas toujours plus avantageux.

Challenge.frImmobilier : qui achète encore à Paris et qui passe en banlieue ?Publié le 15 septembre 2014

Meilleurtaux.com s'est penché sur cette question dans une étude également publiée ce lundi et qui a pour objectif d'aider à faire le choix entre location et achat de sa résidence principale. Ainsi à Paris, « il est préférable d'acquérir un bien immobilier d'une grande superficie au lieu d'une petite. Acheter petit pour ensuite acquérir plus grand, s'avère contrairement à ce qu'on peut penser, injustifié à Paris », explique Maël Bernier, porte-parole de meilleurtaux.com.

Tout sur l'immobilierImmobilier : la rentabilité croissante avec la surfacePublié le 15 septembre 2014

Preuve de l'importance de la surface dans la rentabilité moyenne calculée par Meilleurtaux.com, l'achat prend le pas sur la location après seulement 9 ans à Saint-Etienne pour un 50 m², 4 ans pour 70 m² et 2 ans pour 100 m².« Par exemple à Bordeaux, l'achat d'un 30 m² n'est rentable qu'à partir de 26 ans alors qu'un 100 m² l'est au bout de 6 ans », illustre encore la porte-parole du courtier Maël Bernier.

Zone BourseImmobilier : Acheter ou louer...ça dépend des villesPublié le 15 septembre 2014

L'étude de meilleurtaux compare ainsi des facteurs comme le prix au metre carré, les surfaces, le montant des loyers ou encore la taxe foncière. C'est bien sûr la différence entre les loyers et les prix à l'achat qui détermine laquelle des deux options et la plus judicieuse. Par exemple, à Aix en provence le loyer des petites surfaces et plus élevé que la moyenne alors que les prix sont plutôt bas. Mieux vaut acheter. Pareil à strasbourg ou à Lille.

Aujourd'hui.frHeureux comme un locataire à Paris et un propriétaire à LillePublié le 15 septembre 2014

Quiconque s'est lancé dans un projet immobilier s'est fait des nœuds au cerveau avec ces deux options. Pour la première fois, une étude, réalisée par le courtier en immobilier Meilleurtaux.com, que le Parisien, Aujourd'hui en France a pu consulter en exclusivité, décrypte les options en fonction des villes. Elle compare ainsi des facteurs comme le prix au mètre carré, les surfaces, le montant des loyers ou encore la taxe foncière. Et établit un classement dans les 39 plus grandes villes françaises.

Le ParisienImmobilier : Vaut-il mieux acheter ou louer ?Publié le 15 septembre 2014

« Si les prix de l'immobilier et celui des loyers sont les premiers éléments dont il faut tenir compte, analyse Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com, ils ne sont pas les seuls ». Certes, les villes où ces prix sont les plus élevés favorisent la location. Mais d'autres villes où ces mêmes prix sont extrêmement bas ne sont pas pour autant plus intéressantes. Ainsi à Saint-Etienne, où le montant des loyers est faible (7,60 €/m²), et les prix au mètre carré à l'achat sont bas (1410 €/m²), l'achat d'un 30 m² sera rentable au bout de... trente ans.

Aujourd'hui.frHeureux comme un locataire à Paris et un propriétaire à LillePublié le 15 septembre 2014

Acheter son logement n'est pas toujours la meilleure option. C'est ce que révèle une étude réalisée par le courtier Meilleurtaux.com. Tout dépend, notamment, de la localisation et de la surface du bien.

Business ImmoMeilleurtaux.com compare acquisition et location dans 39 villes françaisesPublié le 15 septembre 2014

Meilleurtaux.com a analysé et décrypté l'opportunité d'acheter ou louer selon différentes surfaces, dans les 39 plus grandes villes de France. Pour cela, le courtier a tenu compte du prix au m², du montant des loyers, de la taxe foncière et du rendement de l'argent placé.

FranceInterImmobilier : faut-il louer ou acheter son logement ?Publié le 15 septembre 2014

Interview chez France Inter Le courtier en ligne Meilleurtaux.com a fait ses calculs. Conclusion ? Plus la surface est importante, plus l'achat sera rapidement rentabilisé. L'étude a été menée sur 39 villes. France Inter vous la dévoile en avant-première.

NouvelObs.comNantes : un marché à la peinePublié le 15 septembre 2014

Et ce malgré des taux de crédit très faibles. « Ils s'établissent à 2,70 % sur quinze ans et 2,85 % sur vingt ans sur la région », note Mickaël Gravouelle, de Meilleurtaux à Nantes.

BFM TVImmobilier: dans quelle ville vaut-il mieux acheter que louer ?Publié le 15 septembre 2014

En revanche, à Strasbourg ou Lille, l'achat d'un 70 mètres carrés est plus rentable que la location dès lors qu'on envisage de rester propriétaire plus de deux ans. Mais si la personne veut à tout prix acheter, Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux préconise d'acheter des surfaces plus grandes, en profitant, notamment des taux d'intérêts historiquement bas. Elle donne l'exemple de Bordeaux où un 30 mètres carrés est rentable au bout de 26 ans alors qu'un 100 mètres carrés l'est au bout de 6.

Juris Hebdo ImmobilierRéactions aux annonces du Premier ministre sur le plan logementPublié le 9 septembre 2014

Maël Bernier (Meilleurtaux.com) regrette que les mesures soient tardives, mais estime qu'elles devraient permettre de dynamiser le marché en favorisant la vente de terrains à bâtir et en relançant l'investissement.

DirectGestion.comImmobilier : les Strasbourgeois gardent le sourirePublié le 6 septembre 2014

« Cette baisse des taux a un impact réel sur le pouvoir d'achat immobilier, car si nous jetons un rapide regard dans le rétroviseur, nous observons à titre d'exemple un gain de 5 m² pour la ville de Nantes et de 4 m² pour les villes de Lille, Toulouse et Marseille entre janvier et juillet 2014 », ajoute Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.com.

Europe1.frImmobilier : pour les Français, les banques ont le pouvoir de débloquer le marchéPublié le 5 septembre 2014

Observant des baisses de taux sur les prêts immobiliers de longue durée, Meilleurtaux.com estime justement que les banques « cherchent » des primo-accédants. Les derniers chiffres publiés par la banque de France viennent aussi nuancer les résultats du sondage.

NouvelObs.comCrédit immobilier : pourquoi les taux vont encore baisserPublié le 4 septembre 2014

« La rentrée est traditionnellement une période immobilière forte et dynamique notamment pour les banques et celle-ci va confirmer la règle », analyse Maël Bernier, directrice de la communication du courtier Meilleurtaux.com.

Lyon Pôle ImmoCrédit immobilier : « la pression concurrentielle est très vive »Publié le 4 septembre 2014

Maël Bernier est la directrice de la communication du courtier en crédit immobilier Meilleurtaux.com. Elle évoque les nouvelles baisses de taux récemment communiquées par les établissements financiers. Quelle est la tendance sur le front des taux de crédit immobilier ? Sur les éléments reçus en ce début de mois de septembre, les banques ont communiqué des grilles en baisse.

Boursier.comImmobilier : les taux des emprunts reculent encore en septembrePublié le 4 septembre 2014

« Les taux continuent de baisser sous l’influence conjuguée de trois facteurs: inflation nulle, taux directeurs en chute libre et banques à la recherche de nouveaux clients. La rentrée est traditionnellement une période immobilière forte et dynamique, notamment pour les banques, et celle-ci va confirmer la règle », résume Maël Bernier, Directrice de la communication de Meilleurtaux.com.

Paris MatchASSURANCE EMPRUNTEUR Un droit de résiliationPublié le 4 septembre 2014

Ce nouveau délai a pour objectif de permettre aux consommateurs de faire jouer la concurrence, avec la baisse des tarifs en ligne de mire. L'économie à réaliser peut atteindre, en fonction des profils, jusqu'à 73 % du coût total de l'assurance emprunteur, soit un gain de 20 329 € pour un prêt de 210 000 € sur vingt ans, selon Meilleurtaux.com.

CBanqueTaux de crédit immo : une rentrée 2014 encore à la baisse ?Publié le 3 septembre 2014

Meilleurtaux constate une reprise de la baisse des taux. « Depuis quelques jours, les barèmes que nous recevons marquent à nouveau des ajustements baissiers qui modifient par voie de conséquence les moyennes enregistrées », note Maël Bernier, directrice de la communication du courtier. Ainsi, les durées de 12, 15 et 25 ans sont en très légère baisse (-0,04 %) avec des taux respectifs de 2,45 %, 2,59 % et 3,28 %.

Les Echos.frLe rendement de la pierre se restaure progressivementPublié le 3 septembre 2014

« Au mois d'août, certaines banques ont pris l'habitude de légèrement augmenter leurs taux, de 0,10 à + 0,20 % », indique Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com. Ce relèvement des barèmes est une technique éprouvée par les établissements prêteurs afin de limiter les demandes de crédit à un moment de l'année où leurs effectifs sont limités.

PAPCrédit immobilier, taux d'intérêt : les vrais critères des banquesPublié le 3 septembre 2014

Pourquoi cet effondrement ?« Les taux continuent de chuter sous l'influence de trois facteurs : inflation nulle, taux directeurs des banques centrales en chute libre et établissements financiers à la recherche de nouveaux clients » analyse Maël Bernier, directrice de la communication du courtier Meilleurtaux.com.

Zone BourseImmobilier : les taux aiment (toujours) la baissePublié le 3 septembre 2014

« Enfin, un autre facteur devrait contribuer à la baisse du coût du crédit pour les emprunteurs cet automne, l'impact des lois Hamon et Moscovici. Pour défendre leur part de marché, de nombreux établissements bancaires revoient à la baisse la tarification de leur contrat collectif d'assurance-emprunteur », ajoute Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.

Le Revenu.comImmobilier : les taux de crédit à un plus-bas historique, c'est le moment d'emprunterPublié le 3 septembre 2014

La tendance se stabilise aux niveaux très bas atteints depuis le début de l'été. Un acquéreur avec un bon dossier peut toujours emprunter à 2,45 % hors assurance sur vingt ans. « Le mois d'août a été marqué par une stabilité quasi-générale dans l'ensemble des villes et régions de France » remarque Hervé Hatt, président du courtier Meilleurtaux.com.

Gestion de FortuneQu'attendre de la loi Hamon ?Publié le 1er septembre 2014

Pour Meilleurtaux.com, cette loi est une réelle avancée dans la mesure où « elle va limiter la pression des banques au moment de la signature du prêt ». Fini donc aussi le chantage ! Autre conséquence bienveillante, les établissements de crédit vont nécessairement devoir réagir pour que le premier choix de l'assuré - en l'occurrence le contrat qu'ils commercialisent - soit le dernier. Le processus d'amélioration des assurances groupe auquel nous assistons depuis l'entrée en vigueur de la loi Lagarde devrait alors se poursuivre. « On peut légitimement s'attendre à une segmentation des prix encore plus fine », envisage Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com.

Gestion de FortuneQu'attendre de la loi Hamon ?Publié le 1er septembre 2014

L'assurance emprunteur n'est pas la cinquième roue du carrosse, comme le souligne Hervé Hatt, président de Meilleurtaux.com : « Elle peut représenter jusqu'à 25 du coût du crédit, voire plus dans certains cas ».

Immo Neuf10 IDÉES REÇUES SUR LE CRÉDIT IMMOBILIERPublié le 1er septembre 2014

L'avis du spécialiste. Pour Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com, le crédit à taux fixe est, contrairement à son nom, relativement souple.« Dans neuf contrats sur dix, la modularité des mensualités est prévue. Dans les faits, cela laisse la possibilité aux acquéreurs de rembourser moins chaque mois lorsqu'ils ont un problème comme une dépense imprévue ou une période de chômage ».

FemininiOS, Android GratuitPublié le 1er septembre 2014

Meilleurtaux.com surveille I'évolution des taux des crédits immobiliers. Grâce à la géocalisation, vous identifiez les banques qui pratiquent les taux les plus bas près de chez vous. Différents outils aident à calculer les mensualités de crédit ou à évaluer les frais de notaire.

FemininComment négocier son prêt immobilierPublié le 1er septembre 2014

Pour un emprunt d'une durée de vingt ans, le taux moyen se situe entre 3,1 et 3,1596.« Avec la réduction des obligations assimilables du trésor (OAT), les banques ont baissé leurs taux d'emprunt, je pense qu'ils devraient se maintenir à ce niveau jusqu'à la fin de l'année. En effet, la confiance des marchés financiers est repartie. Attention toutefois, la tendance pour 2015 reste floue », explique Maël Bernier, porte-parole du site de courtage immobilier Meilleurtaux.com.

Gestion de FortuneLes SCPI comme outil d'optimisation fiscalePublié le 1er septembre 2014

« La détention de parts de SCPI immobilier résidentiel peut être optimisée par l'effet de levier du crédit. Un PEL peut par ailleurs financer l'acquisition de parts de SCPI, si le patrimoine de ces dernières est constitué, au moins à 90 %, de locaux destinés à l'habitation », fait savoir Maël Bernier directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com.

La Vie ImmoCrédit immobilier : Les taux repartent à la baissePublié le 1er septembre 2014

Les taux des crédits immobiliers, qui s'étaient stabilisés au cours de l'été, sont repartis à la baisse. « Depuis quelques jours, les barèmes que nous recevons marquent à nouveau des ajustements baissiers qui modifient par voie de conséquence les moyennes enregistrées », explique Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux.

CapitalDes taux au plancher, mais pas pour tous les profilsPublié le 1er septembre 2014

Maël Bernier, directrice de la communication du courtier Meilleurtaux.com. « Désormais, réduire la note en déléguant son assurance sera plus facile ».

Le ParticulierFinancer ses projets professionnels et familiauxPublié le 1er septembre 2014

« En dépit du bon taux obtenu, Claire et Yann peuvent trouver un intérêt à renégocier leur prêt. Grâce à leur dossier, ils n'auront pas trop de mal à décrocher un taux de 2,90 % sur 19 ans », explique Maël Bernier, porte-parole du courtier en crédit Meilleurtaux.com.

Faire construire sa maisonLe baromètre du crédit Publié le 1er septembre 2014

Les taux baissent depuis plus de six mois. Entre juin et août 2014, ils ont encore perdu 0,20 % en moyenne. Toutes les durées sont concernées, même les plus longues. « Le 25 ans, abandonné par certaines grandes banques depuis quelques années, fait aujourd'hui partie intégrante du panel des offres », observe Maël Bernier, directrice de la communication du courtier Meilleurtaux.com. Une aubaine pour les primo-accédants, à qui ces prêts au long cours sont destinés.

Business ImmoTaux : de nouveaux ajustements baissiers à la rentréePublié le 1er septembre 2014

« Les taux continuent de baisser sous l'influence conjuguée de 3 facteurs : inflation nulle, taux directeurs en chute libre et banques à la recherche de nouveaux clients. La rentrée est traditionnellement une période immobilière forte et dynamique notamment pour les banques et celle-ci va confirmer la règle », ajoute Maël Bernier.

vign bouzou
édito par Nicolas Bouzou

Le domicile sans usage fixe

On loge dans une mansarde, on habite un palace, on est sans domicile fixe. Le logement est utilitaire, l'habitat un lieu de vie (on fait siens les murs), le domicile peut être l'un ou l'autre. De ces deux fonctions traditionnelles, ...

Annonces immobilières

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Meilleurtaux.com est noté :
4.6/ 5 selon 465 avis clients
Propulsé par Ekomi,
service indépendant de récolte d'avis clients
Nous suivre