Menu Crédit immobilier

SOMMAIRE

Notre analyse de l'évolution des taux immobiliers

Quelle est l’évolution des taux de crédit immobilier ?

Visualisez l’historique des taux immobilier en France sur les durées 15 ans, 20 ans ou 25 ans, classés par régions. Le graphe généré vous présente les 3 niveaux de taux fixes utilisés par le baromètre des taux de crédit immobilier présent sur Meilleurtaux.com : "Bon" (meilleur que les taux moyens constatés), "Très bon" ou "Excellent".

Pour une meilleure visualisation, vous pouvez réaliser votre simulation sur un ordinateur ou une tablette

au 03 janvier 2017

Perspectives d’évolution des taux d’intérêt

analyse des taux

Quelques hausses très légères ciblées

Les premiers barèmes reçus début janvier font état d’une nouvelle hausse, de l’ordre de 0,10% en moyenne.
« Si cette tendance se confirme dans la grande majorité des établissements bancaires, ce que nous anticipons, les taux moyens sur 20 ans devraient se situer autour de 1,70% pour 1,50% environ en octobre 2016 (pointhistorique le plus bas) » explique Maël Bernier
« ce qui nous amènerait à des niveaux équivalents à ceux de l’été 2016 » observe Hervé Hatt, Président de meilleurtaux.com.

Taux longue durée - National

 15 ans20 ans25 ans
Excellent  0,90 %  1,10 %  1,25 %
Très bon Arrow up 1,19 % Arrow up 1,39 %  1,65 %
Bon  1,40 %  1,60 %  1,86 %

Taux courte durée - National

 7 ans10 ans12 ans
Excellent  0,45 %  0,60 %  0,74 %
Très bon Arrow up 0,72 % Arrow up 0,90 % Arrow up 1,05 %
Bon  1,00 %  1,12 %  1,30 %

Source Meilleurtaux.com - Taux moyens hors assurance

« Pour rappel, les taux moyens sur 20 ans sont passés sous les 2% en avril 2016 et nous ne prévoyons pas qu’ils dépassent cette barre psychologique dans le courant du 1er trimestre 2017 ».

« En effet, l’OAT se positionne autour de 0,65% début janvier et aucun élément ne motive une remontée brutale. Par ailleurs l’inflation ne repart pas significativement en dehors des prix du pétrole. Par conséquent les taux ne devraient pas remonter de manière significative » ajoute Maël Bernier.

« Qui plus est, les mois qui précèdent les grosses échéances électorales sont souvent des périodes très attentistes de la part des acheteurs et si cela devait se conjuguer avec des taux en hausse, la bonne dynamique du marché de l’immobilier pourrait en pâtir.

En d’autres termes, les banques n’ont d’autres choix que de maintenir des taux très bas sous peine de voir ralentir fortement la demande ce qui pourrait par voie de conséquence nuire à la réalisation de leurs objectifs commerciaux très ambitieux pour 2017 » conclut-elle.

A titre d’exemple, un emprunt de 200 000€ sur 20 ans qui passe de 1,60% à 1,70% signifie une hausse
de la mensualité d’à peine 10€ et moins de 3 000€ sur le coût total du crédit.

20170112 palmares des taux OAT

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour au de page