Crédit sans justificatif

SOMMAIRE

Le cas du prêt personnel sans justificatif

Contrairement aux crédits dits affectés, le  prêt personnel sans justificatif  n’est pas souscrit en vue d’un projet précis. Autrement dit, l’emprunteur n’est  pas tenu de justifier de l’utilisation des fonds dont il souhaite disposer.

Conseil : méfiez-vous des offres de crédit ne nécessitant pas la justification de votre identité, revenus ou lieu d’habitation. En effet, la loi impose aux établissements prêteurs de vérifier la solvabilité de l’emprunteur. Les établissements financiers fiables exigeront donc systématiquement des « documents justificatifs ».

Très pratique, il permet aux ménages de disposer immédiatement d’une somme d’argent utilisable librement pendant quelques mois ou quelques années. Zoom sur ce type de crédit sans justificatif et donc très flexible.

Qu’est-ce qu’un prêt personnel sans justificatif ?

Prêt personnel sans justificatif pour financer tous ses loisirs

Le prêt personnel sans justificatif est un contrat à durée limitée.

La banque ou l’organisme de crédit prête à une personne physique (telle que définie par le droit français) qui contracte un certain montant utilisable librement, sans affectation/justification à une dépense spécifique. Le remboursement se fait par le biais de versements mensuellement ou à une autre fréquence.

Quelles sont les caractéristiques de ce type de crédit sans justificatif ?

Le montant maximal accordé pour un crédit à la consommation sans justificatif peut atteindre 75 000 €, mais il est la plupart du temps plafonné à 21 300 €.

Il est généralement accordé pour quelques mois ou quelques années, mais rarement plus de 5 à 7 ans. Sa durée est déterminée en fonction du montant des mensualités que l’emprunteur souhaite régler.

Le taux du prêt est fixe et garanti durant toute la durée du contrat.

Que peut financer un crédit personnel sans justificatif ?

Financer un mariage avec un crédit sans justificatifComme son nom l’indique, le particulier ou le ménage emprunteur n’est pas tenu de justifier l’usage qu’il fait de l’argent mis à sa disposition. Il peut s’en servir pour faire face à des imprévus ou pour améliorer son quotidien, par exemple :


  • Acheter des biens d’équipements ou une auto/moto,
  • Effectuer des travaux de rénovation ou d’aménagement dans la maison,
  • S’offrir un voyage, financer un événement familial (mariage…), les études des enfants,
  • Concrétiser un projet de toute nature,
  • Répondre à un besoin en trésorerie, par exemple pour payer ses impôts, des frais médicaux imprévus, ou d’autres dépenses.

Quelles sont les conditions d’acceptation ?

La qualité du dossier financier est essentielle, car la décision de l’organisme financier de vous accorder ou non les fonds repose sur vos capacités de remboursement et sur votre crédibilité quant au paiement de vos mensualités. Vous devez par conséquent monter un dossier solide qui répond aux critères suivants :

  • Vous justifiez d’un emploi stable, que ce soit par rapport à votre fonction (les employés de la Fonction Publique, grâce à la sécurité de l’emploi, ont un profil privilégié) ou à votre ancienneté ;
  • Vous percevez une rémunération régulière ; si vous n’êtes pas salarié, montrez au créancier que vous disposez d’autres ressources régulières ;
  • Vous avez un bon comportement financier (pas de grosses dépenses, de découverts bancaires…) ; pour en attester, vos relevés bancaires des trois derniers mois seront épluchés ;
  • Vous n’accumulez pas les dettes ; si vous avez déjà d’autres emprunts en cours, votre capacité à en rembourser un de plus s’amenuise, aussi, à moins que vos ressources ne soient suffisamment élevées pour vous permettre d’honorer vos dettes et de vivre décemment en même temps, vous vous exposez à un refus.
  • Vous avez une bonne capacité d’épargne ;
  • Vous n’êtes pas fiché à la Banque de France, car les créanciers sont moins enthousiastes à prêter de l’argent à des personnes en interdit bancaire.

Si vos derniers relevés de compte présentent des écueils susceptibles d’influer négativement sur la décision du créancier (grosse dépense superflue, découvert…), il est recommandé d’attendre un peu afin de pouvoir présenter des finances saines.

Quels sont les avantages du prêt personnel sans justificatif ?

Avantages du prêt personnel sans justificatifLe prêt personnel sans justificatif permet de financer un bien à 100 % sans apport personnel.

Quoi que le souscripteur du prêt personnel sans justificatif fasse de la somme versée sur son compte, c’est en toute discrétion.

Tant qu’il s’acquitte de ses remboursements conformément aux termes du contrat, et jusqu’à son expiration, il a toute latitude quant à la destination des fonds, sa vie privée est totalement respectée.

Par ailleurs, il n’y a pas d’obligation d’achat ni d’engagement ; le contrat de crédit et le contrat d’achat d’un bien ou d’un service ne sont pas liés comme dans le cas des crédits affectés, avec une clause suspensive où la non-réalisation de l’un annule automatiquement l’autre.

Les formalités sont réduites. Le créancier ne réclame pas de domiciliation de salaire ou d’ouverture de compte dans son établissement ; certains n’exigent même pas de justificatif de revenu et/ou de ressources. Pour une urgence ou pour pouvoir concrétiser rapidement un projet, le crédit personnel sans justificatif est par conséquent idéal.

Ensuite, ce type de crédit rapide est très flexible ; son titulaire détermine lui-même par avance les modalités de remboursement : le montant, la fréquence, la date du prélèvement.

Il peut par ailleurs demander une suspension des paiements (dans la limite de trois mois), ou lorsqu’il n’a plus usage du crédit, effectuer un remboursement partiel ou intégral du capital restant dû sans pénalité. Ce type de prêt est nettement plus facilement négociable qu’un prêt personnel affecté.

Et afin de faciliter le suivi de ces versements périodiques, le prêteur lui fait parvenir à son domicile, sur simple demande et sans frais, un échéancier ou un tableau d’amortissement.

Enfin, plusieurs dispositions règlementaires ont été prévues pour la protection des emprunteurs. D’une part, le prêteur doit présenter en amont une offre préalable de crédit, dont les conditions sont valables pendant trente jours ; de l’autre, le souscripteur peut exercer son droit de rétractation pendant le délai légal fixé.

Quels sont les principaux inconvénients du prêt personnel sans justificatif ?

Inconvénient prêt personnel sans justificatifLe contrat n’étant pas lié spécifiquement à l’achat d’un bien ou d’une prestation de service, si celui/celle-ci n’est pas livré(e), est défectueux(se) ou non conforme à la commande, il n’est pas possible de faire annuler le crédit et d’arrêter ou de suspendre le remboursement des mensualités.

Sur ce point, la sécurité est inexistante, ce qui n’est pas le cas du crédit affecté.

Quelles précautions prendre avant toute souscription d’un prêt personnel sans justificatif ?

Réflexion sur le crédit sans justificatif

Comme tout autre type de prêt, un crédit rapide sans justificatif a un coût et doit être remboursé, si possible, sans incidence de paiement. Vous ne devez donc pas vous engager à la légère. Avant de souscrire un tel emprunt, prenez le temps de réfléchir à la réelle utilité du projet ou de l’achat que vous envisagez de faire.

Mais surtout, calculez votre capacité d’endettement, qui ne doit pas excéder 33 % du total de vos revenus et assurez-vous que vous disposez des ressources financières nécessaires pour vous acquitter des mensualités. Ne sollicitez pas un montant excessif, en décalage par rapport à votre capacité de remboursement.

La société de crédit auquel vous vous adresserez vous demandera d’ailleurs de justifier vos ressources, et de prouver, dossier à l’appui, que vous êtes une personne de confiance, apte à vous acquitter des mensualités.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour au de page