Menu Crédit consommation

Prêt personnel entre particuliers

SOMMAIRE

Prêt personnel entre particuliers Lorsque vous avez besoin en urgence d’une somme d’argent assez importante, le recours au prêt bancaire traditionnel n’est pas indiqué. Dans ces conditions, et lorsque votre cercle amical ou familial ne peut vous aider, d’autres alternatives sont possibles, notamment le prêt personnel entre particuliers - aussi appelé crédit PAP ou p2p (peer to peer lending). Or, bon nombre de Français ignorent qu’ils peuvent se prêter de l’argent entre eux.



Qu’est-ce que le prêt personnel entre particuliers ?

Apparu aux États-Unis, le PAP/P2P a permis des ménages touchés par le scandale des subprimes de demander des montants limités, généralement inférieurs à 10 000 euros, auprès d’un autre particulier. Il a depuis peu touché la France.

Le prêt personnel entre particuliers consiste, comme son nom l’indique, à la conclusion d’un prêt entre deux personnes physiques sans l’intervention d’une banque. L’éventuel taux de rémunération est conclu librement dans la limite des taux d’usure.

Le crédit PAP/P2P est de plus en plus répandu, attirant autant les emprunteurs que les prêteurs. En France, la durée d’un prêt entre particuliers est comprise entre 3 et 5 ans.

L’intérêt de ce prêt « sans banque »

Si le prêt entre particuliers connaît un tel succès et concurrence aussi fortement les prêts traditionnels, c’est parce qu’il fournit une alternative viable par rapport aux réalités de 2015 en France : l’économie atone, la montée du chômage, l’augmentation du nombre de personnes rencontrant de gros problèmes financiers, voire qui sont inscrites au FICP ou au FCC et qui se retrouvent privées de toute possibilité de décrocher un prêt personnel auprès d’une banque ou de bénéficier d’un rachat de crédit.

Les avantages pour l’emprunteur

Plus de banque À cause de la crise, les banques se montrent frileuses dans l’octroi de crédits et n’accordent de conditions avantageuses qu’aux meilleurs profils de clients.

Ceux qui ne disposent que de revenus limités, n’ont pas une situation financière et/ou professionnelle solide et ne présentent pas de garanties de solvabilité ou sont en interdit bancaire depuis de nombreuses années peuvent par conséquent avoir du mal à obtenir une réponse positive, que ce soit pour un prêt personnel ou un rachat de crédit.

Pour d’autres emprunteurs, le choix du PAP/P2P s’explique par l’absence de confiance dans un système qu’ils ne souhaitent pas cautionner en sollicitant un emprunt bancaire « officiel », sans compter que les taux d’intérêt bancaires ont régulièrement augmenté en ce qui concerne les prêts personnels.

  • Par rapport à la banque, cette solution a l’avantage de ne nécessiter que des frais de dossier réduits, car les frais de fonctionnement des organismes de PAP/P2P sont évidemment moindres en comparaison avec ceux des grandes enseignes bancaires.

Cela leur permet également de proposer des taux d’intérêt moins élevés que la plupart des établissements classiques. Enfin, les contraintes administratives sont allégées, rendant la transaction plus simple et plus rapide en comparaison avec un prêt personnel, un crédit immobilier ou un rachat de crédit.

Les avantages pour le prêteur

Rendement élevé pour le prêteur Le prêt personnel entre particuliers promet un rendement de 5 % brut sur son épargne, largement au-dessus des autres types de placements, dont les taux sont de plus en plus faibles.

Seules des opérations en bourse sont susceptibles de rapporter des revenus substantiels, mais elles exigent une certaine expertise, et restent difficiles à maîtriser.

Des motivations autres que le profit émergent également, car le PAP/P2P permet d’aider ceux qui en ont besoin, surtout ceux en situation de handicap ou d’invalidité, à une époque où la solidarité et l’économie participative prennent une ampleur inégalée.

Que peut-on financer avec un prêt entre particuliers ?

Créer son entreprise grâce au prêt entre particuliers

Un PAP peut remplacer un emprunt bancaire pour financer différents besoins :

  • Achat d’une voiture justifié par des impératifs professionnels : se rendre sur votre lieu de travail, s’il se situe loin de votre domicile, ou parce que votre activité vous impose d’être motorisé. Lorsque votre ancien véhicule tombe en panne, cet achat devient urgent, et devoir vous plier à toutes les procédures de la banque ne vous aide pas, sans compter que votre conseiller est en position de force pour appliquer le taux le plus élevé.
  • Paiement de vos charges fixes incompressibles : loyer, factures d’eau, de gaz et d’électricité.
  • Création de votre propre entreprise ; dans la phase du démarrage, lorsque vous avez le plus besoin d’argent, les banques ne sont pas enthousiastes à prêter, surtout si vous n’êtes pas en mesure de leur fournir les garanties suffisantes, ce qui est le cas de la plupart des jeunes entrepreneurs.
  • Solution contre le surendettement : pour les sans-emplois qui ont des dettes à rembourser, le crédit PAP permet d’effectuer un rachat de crédit afin de réduire les mensualités.

Un prêteur particulier peut-il refuser un crédit PAP/P2P ?

Tous les demandeurs ne peuvent malheureusement pas bénéficier du prêt PAP/P2P, car pour garantir la sécurité des prêteurs, et éviter d’aggraver la situation des clients, les organismes sérieux vont rejeter systématiquement les demandeurs :

  • Non solvables ;
  • Inscrits sur fichiers des interdits bancaires (FICP) de la Banque de France ;
  • Avec une procédure de surendettement en cours.

Ces personnes devront alors se tourner vers leurs proches, car la souscription de nouveaux crédits n’est pas considérée comme une solution valable à des difficultés financières graves.

  • Créateurs d’entreprise sans apport ou en état interdit de crédit. La caution des proches s’avère alors indispensable pour décrocher un emprunt.  
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour au de page