Progression de 30 milliards d’euros des encours de dépôts des Français sur un an

Placement des finances des ménages francais

Le compte courant reste très important pour les Français, qui continuent à alimenter régulièrement le leur. Ainsi, entre la fin 2014 et la fin 2015, l’augmentation des encours de dépôts à vue des ménages est passée de 16 milliards à 30 milliards d’euros. Au cours des derniers mois, les dépôts ont continué à progresser de 50 %.

Réticence des Français à placer leurs économies

Or, ces comptes bien fournis dorment dans les banques, les clients n’ayant pas conscience des possibilités de rendement de leur argent, par exemple sur des livrets épargne, comme le révèle un récent sondage. En outre, ils sous-estiment le montant de dépôt dont ils disposent, avançant le chiffre moyen de 1100 €, quand il atteint souvent le double.

D’ailleurs, la plupart des sondés n’envisagent pas de placer leurs fonds, jugeant leur rentabilité trop faible, et privilégiant la sécurité, en gardant leur argent disponible pour des projets ou d’éventuels problèmes.

Je réduis mes mensualités

Hausse des salaires et du pouvoir d’achat dans la fonction publique

Contribuant à la progression des dépôts et du pouvoir d’achat, notons l’augmentation de certains salaires agents de l’État, bien que le point d’indice utilisé pour le calcul du traitement de base soit gelé depuis 5 ans. Les fonctionnaires hospitaliers ont ainsi vu leur rémunération croître de 0,4 % pour s’établir à 2210 € en moyenne. Les employés des collectivités territoriales aussi ont gagné 0,8 % sur leur revenu moyen, qui passe à 1880 €.

Sur les deux dernières années, la rémunération moyenne des salariés reste positive. Et avec une inflation proche de zéro, l’amélioration du pouvoir d’achat est appréciable. La tendance devrait se poursuivre, la ministre de la Fonction publique ayant récemment annoncé le relèvement de 1,2 % du point d’indice en 2 vagues fixées au 1er juillet 2016 et au 1er février 2017.

Pour ceux qui accumulent les emprunts auprès de plusieurs établissements, un regroupement de crédit permet de les rassembler en un nouveau prêt unique. D’une durée allongée, et parfois d’un taux moindre, il peut faire baisser la mensualité, mais majore le coût final.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
top

Découvrez votre taux personnalisé

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.