Prêt à taux zéro : à quand pour la voiture électrique ?

crédit auto

Le prêt à taux zéro (PTZ) destiné aux foyers à faible revenu et résidant dans des zones à faibles émissions pour l’acquisition d’une voiture électrique aurait dû entrer en vigueur en début d’année. Cependant, jusqu’à présent, le dispositif peine à démarrer. Les automobilistes éligibles qui ont tenté leur chance auprès des organismes prêteurs ont vu leur dossier recalé. Voici les explications.

Un plafond de 30 000 euros

ImportantLe prêt à taux zéro destiné aux véhicules peu polluants figure parmi les nombreux dispositifs devant être mis en place par le gouvernement pour atteindre ses objectifs pour promouvoir la mobilité électrique.

Ce prêt auto spécifique ne peut pas dépasser 30 000 euros et doit être remboursé sur sept ans. Pour y être éligible, il faut habiter ou travailler dans une zone à faibles émissions et avoir un revenu fiscal par part inférieur à 14 000 euros.

Toutefois, le dispositif tarde à être concrétisé malgré l’attente des conducteurs éligibles. Ceux qui ont déjà tenté de s’adresser aux banques ont été déçus de constater que celles-ci ne pouvaient pas leur accorder le PTZ ou même ignoraient l’offre.

Quel taux pour votre projet ?

Aucune convention établie entre l’État et les établissements bancaires

ImportantLe projet de loi ne prévoit aucune obligation des banques à octroyer le PTZ.

Pour que l’offre puisse être proposée par les établissements de crédit et les sociétés de financement, ceux-ci doivent avoir signé une convention avec l’État. Néanmoins, aucune démarche n’a été menée en ce sens. Des discussions seraient en cours, selon le ministre de l’Économie. Selon certaines rumeurs, le dispositif devrait être effectif d’ici le mois de septembre.

ImportantCependant, pour bénéficier de ce PTZ, il ne faut pas dépasser les 35 % d’endettement après souscription, ce qui réduit le taux d’acceptation des dossiers pour les automobilistes modestes ayant déjà contracté d’autres prêts.

De plus, seuls les véhicules peu polluants coûtant moins de 45 000 euros et les camionnettes pesant au maximum 2,6 tonnes de moins de 60 000 euros sont éligibles. Encore une fois, les critères d’éligibilité restreignent les choix aux Peugeot e-208 et Dacia Spring.

A retenir
  • Le prêt à taux zéro pour l’achat de voitures électriques destiné aux foyers à faible revenu et résidant dans des zones à faibles émissions aurait dû entrer en vigueur en début d’année, mais le dispositif peine à démarrer.
  • Aucune convention n’a été signée entre l’État et les banques, ce qui fait que les automobilistes éligibles qui ont tenté leur chance auprès des organismes prêteurs ont vu leur dossier recalé.
  • Pour bénéficier du PTZ, il ne faut pas dépasser les 35 % d’endettement après souscription, ce qui réduit le taux d’acceptation des dossiers pour les automobilistes modestes ayant déjà contracté d’autres prêts, et seuls les véhicules peu polluants coûtant moins de 45 000 euros et les camionnettes pesant au maximum 2,6 tonnes de moins de 60 000 euros sont éligibles.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.