Résiliation mutuelle santé loi Châtel

Résiliation mutuelle santé loi Châtel

Chaque année, votre contrat d’assurance santé souscrit auprès d’une mutuelle est reconduit de manière tacite. Cette reconduction automatique du contrat vous permet de ne pas avoir de « trou » de garanties et de disposer d’une protection en continu. Mais cette reconduction ne signifie pas pour autant pour vous une obligation de rester assuré.

En effet, c’est à ce moment précis de l’échéance anniversaire que vous avez le droit de résilier votre protection santé. Une liberté permise par la loi Châtel. Explications.

Qu’est-ce que la loi Châtel ?

LoiLa loi Châtel (LOI n° 2005-67 du 28 janvier 2005 tendant à conforter la confiance et la protection du consommateur) est une loi qui aide les ménages à résilier plus facilement leur mutuelle santé. Cette loi oblige les organismes de protection à faire parvenir à leurs assurés un courrier au plus tard 15 jours avant la date limite d’envoi de la lettre de résiliation.

Ce courrier - a vocation informative - a pour objectif d’informer l’assuré de la date d’échéance du contrat et de la date limite pour l’envoi d’un courrier de résiliation s’il désire mettre fin à la protection dont il dispose. C’est également ce courrier qui doit fournir une information à propos de nouvelles conditions tarifaires si la prime évolue. On parle du relevé d’information annuel.

La loi Châtel est une réelle avancée pensée pour offrir une information plus complète et claire aux consommateurs en leur permettant d’accéder rapidement aux conditions de résiliation. Parce qu’il est très simple d’oublier la date anniversaire d’un contrat, et donc de voir la tacite reconduction s’appliquer, la loi Châtel a été instaurée.

Auparavant, de nombreux assureurs ne prenaient pas la peine d’envoyer une lettre informative à propos de la reconduction du contrat. La loi ne les y obligeait pas.

Résiliation de mutuelle avec la loi Châtel

Pour bien comprendre le fonctionnement de la loi Châtel et l’utiliser pour résilier votre mutuelle santé, il est important de comprendre les délais prévus.

La mutuelle doit vous informer au plus tôt trois mois et au plus tard 15 jours avant le terme de la période limite pour l’envoi de votre courrier de résiliation (cette période est de deux mois avant la date anniversaire).

Cela signifie qu’entre 90 et 75 jours avant la fin de votre contrat et son renouvellement automatique sans action de votre part, vous devez recevoir le fameux courrier annuel de la part de votre mutuelle. À vous ensuite de respecter les délais mentionnés pour faire valoir votre droit de résiliation.

Prenons un exemple.

Démarches pour résilier sa mutuelle santé loi Châtel

Vous disposez d’une assurance santé dans le renouvellement tacite s’effectue le 1er janvier.

  • Votre assureur doit vous faire parvenir votre relevé annuel au plus tard le 15 octobre. Vous avez le droit de résilier votre mutuelle jusqu’au 31 octobre.
  • Si votre assureur ne vous fait pas parvenir votre relevé annuel avant la date du 15 octobre, alors vous disposez exceptionnellement d'un délai de 20 jours suivant la date d'envoi de cet avis pour dénoncer la reconduction du contrat. On dit dans ce cas que le délai de dénonciation court à partir de la date figurant sur le cachet de la poste.
  • En l’absence de tout courrier de la part de votre assureur, vous pouvez dénoncer le contrat et y mettre fin à tout moment à partir de la date de reconduction initialement prévue. La résiliation devient alors immédiate, au lendemain de la date qui figure sur le cachet de la poste de votre envoi.

Pour résilier votre mutuelle, il vous suffit d’envoyer un courrier en recommandé. Précisez toutes les informations relatives à votre assurance (nom, prénom, numéro du contrat) et indiquez que vous souhaitez utiliser les dispositions de la loi Châtel pour mettre fin à la mutuelle en cours.

Peut-on résilier tous les contrats de mutuelle avec la loi Châtel ?

Gestion de la resiliation des contrats de mutuelle santé

La loi Châtel peut être utilisée afin de mettre un terme à un contrat de complémentaire santé souscrit à titre individuel. C’est le cas si vous avez décidé de ne pas reconduire votre couverture complémentaire ou sur-complémentaire. Mais attention, il s’agit à chaque fois d’une mutuelle individuelle.

En effet, dans le cadre d’une mutuelle d’entreprise, impossible d’utiliser la résiliation avec la loi Châtel. Le contrat groupe qui vous est proposé au sein de votre entreprise ne peut pas être résilié par cette voie.

Cela s’explique par deux raisons. Tout d’abord, la mutuelle obligatoire en entreprise a été mise en place via la loi ANI (Accord National Interprofessionnel) qui est postérieure à la loi Châtel. Deuxièmement, cette mutuelle n’est pas souscrite par vous en direct, mais par votre employeur. Voilà pourquoi lui seul peut décider de sa résilier ou non.

Seule exception, si vous bénéficiez d’un contrat collectif à adhésion facultative. C’est le cas par exemple si vous disposez déjà d’une complémentaire santé ailleurs (avec un caractère obligatoire), et que vous avez décidé de choisir en complément la mutuelle de votre entreprise. Dans ce cas, vous pouvez utiliser la loi Châtel pour stopper cette adhésion qui est facultative.

Comparez les
mutuelles santé
Plus de 1000 formules comparées en moins de 2mn
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Soins médicaux, optique,
hospitalisation, dentaire :
1000 formules santé comparées
en moins de 2 mn
Je trouve la
meilleure mutuelle
Mutuelle santé
Votre mutuelle santé au meilleur rapport qualité / prix
Plus de
1000 formules
Mutuelle santé
à comparer !
Comparez et trouvez la meilleure mutuelle santé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.