Les Français peuvent toujours profiter d’un marché immobilier attractif en Espagne

Signe de la vente immobilière en Espagne

Pour l’acquisition d’une résidence, principale comme secondaire, l’autre côté des Pyrénées demeure extrêmement accessible pour les Français. Toutefois, cette grande attractivité de l’Espagne vaut également pour un investissement locatif. Dans la Sierra Oeste, le loyer mensuel moyen est par exemple calculé à 6,7 euros. Pour un achat, il faut compter en moyenne 1 108 euros/m² pour une maison.

Pour les acheteurs originaires de l’Hexagone, le marché espagnol de l’immobilier résidentiel demeure abordable. Tel est le constat fait par le réseau CASAFARI, relayé par MySweet’Immo. Celui-ci découle de l’examen de la variation des tarifs d’acquisition et des loyers entre le deuxième et troisième trimestres 2021.

Dans cette période, les loyers dans la province barcelonaise affichent une moyenne de 17 euros par mètre carré. Leur évolution a été estimée à +6,3 %. Pour l’achat, la pierre coûte 4 652 euros pour les maisons. Les appartements, eux, se négocient à 296 euros de moins. Pour les deux types de logements, l’augmentation tarifaire se chiffre respectivement à 3,7 % et 3,1 %.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Les villes font état de prix extrêmement disparates

Dans la même province, de grandes disparités ont été relevées, comme souvent, sur les prix des maisons. À Baix Llobregat Sud par exemple, ils peuvent monter jusqu’à 709 846 euros. Soit 526 538 euros de plus que le maximum observé à Anoia. Bergueda connaît la hausse la plus notable en matière de maison, avec un taux de 3,5 %. En revanche, les tarifs se sont stabilisés à Osona. Une ville qui s’illustre par une progression de 5,3 % pour les appartements. Au troisième trimestre, elle enregistre une moyenne de 1 398,4 euros par mètre carré.

Dans l’ensemble, les coûts ont en général décru pour la même catégorie de bien, durant les six derniers mois. Vallès Occidental accuse le plus important repli, avec un prix au mètre carré apprécié à 1 945,9 euros en moyenne. L’on peut en déduire une baisse de -6,6 %, qui pourrait influer sur le nombre d’achats. Quelques impacts peuvent donc également être envisagés sur le plan de la simulation assurance habitation.

Les tarifs les plus élevés sont localisés à Alcalá de Henares

Plus au sud-ouest, la communauté madrilène se caractérise par des loyers relativement stabilisés. Cependant, les prix se distendent de 6,4 % dans la comarque de Las Vegas. Leur moyenne a été évaluée à 8,3 euros mensuels. À l’inverse, un allègement considérable (-5,6 %) s’est produit dans la Sierra Oeste. Dans cette zone, l’on doit en moyenne prévoir un loyer de 6,7 euros par mois. La commune d’Alcalá de Henares se présente comme le secteur le plus cher pour une location. Au cours du dernier semestre, les loyers mensuels s’y sont établis à 14,7 euros par mètre carré (+2,1 %).

Relativement aux ventes, les prix les moins abordables ont aussi été remarqués dans cette ville. Sur les deux trimestres précédents, le coût moyen des maisons a crû de 2,4 %. Désormais, il atteint les 2 396 euros/m². Pour s’offrir une villa avec une superficie aux alentours de 340 m², il faut prévoir 819 000 euros en moyenne. Le tarif des appartements s’élève de son côté à environ 3 000 euros/m² après s’être stabilisé.

top

Archives

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.