Des milliers de Français économisent grâce à la Loi Lemoine. Pourquoi pas vous ?

assurance emprunteur class=

Ce n’est pas tous les jours qu’une loi a un impact aussi direct et immédiat sur les finances des Français. Le 1er septembre, l’entrée en vigueur du dernier volet de la loi dite Lemoine, du nom de la députée Patricia Lemoine qui en a été l’instigatrice, a fait sauter le dernier verrou qui les empêchait encore de faire jouer la concurrence sur l’assurance de leur prêt immobilier.

Economisez sur votre assurance emprunteur

1er septembre, depuis cette date, fini la contrainte d’attendre la date anniversaire de votre contrat pour résilier ! Vous pouvez désormais changer à tout moment, quand ça vous arrange. Profiter, par exemple, de la coupure des fêtes des fins d’année, entre Noël et le premier de l’an, pour faire un point avec un expert Meilleurtaux. C’est notre métier : vous aider à comparer les offres du marché et à trouver celle qui vous permettra de bénéficier de la meilleure couverture tout en faisant les plus grosses économies.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Un gain énorme grâce à la loi Lemoine

Et quand on vous parle d’économies, ce n’est pas un vain mot. Pas étonnant que des dizaines de milliers d’emprunteurs aient déjà sauté sur l’occasion : le gain potentiel est à 5 chiffres ! Le tout sans effort ou presque, puisque nous sommes là pour vous accompagner.

Prenons un exemple : celui d’un couple de jeunes trentenaires, qui a obtenu en novembre 2020 un crédit de 300 000 euros sur 25 ans, au taux de 1,30 %. Avant de s’adresser à Meilleurtaux, son taux d’assurance était de 0,30 %, avec une couverture à 100 % pour le plus gros salaire et à 50 % pour l’autre. Après renégociation, il a été ramené à 0,15 %, avec une couverture identique. L’économie totale est spectaculaire : 15 600 euros sur les 23 années de remboursement qui lui restent, soit 56 euros par mois. De quoi desserrer un peu son budget, en ces temps d’inflation.

Mais il n’est pas nécessaire d’être jeune pour tirer profit de la loi Lemoine. Cet autre couple, d’âge plus mur (45 ans), a emprunté 200 000 euros il y a deux ans, avec un taux d’assurance de 0,45 %. En le renégociant, à garanties égales, à 0,36 % du capital restant dû, il a fait près de 5 000 euros d’économies. Mais changer de fournisseur aurait aussi pu lui permettre de bénéficier, sans surcoût, d’une meilleure couverture (100 % sur chaque co-emprunteur). Question de choix. En clair, tout le monde a quelque chose à gagner en s’emparant de l’opportunité offerte par la loi Lemoine. Alors, pourquoi pas vous ?


J’emprunte
sur
15 ans
J’assure mon prêt au meilleur prix
top

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.
Je change d'assurance de prêt

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.