Comparer toujours avant d’acheter, même s’il s’agit de votre assurance emprunteur !

comapraison achat immobilier

Rien ne vous oblige à souscrire le contrat de groupe proposé par votre banque lorsqu'elle vous prête de l'argent pour acheter votre habitation.

Une assurance exigée pour garantir votre emprunt

En ces temps de faiblesse des taux d'intérêt sur les emprunts immobiliers, nombreux sont ceux qui souhaitent se lancer dans l'accession à la propriété et demandent à leur banque de leur prêter l'argent nécessaire.

Mais souvent, dans l'euphorie de ces taux réduits, ils oublient de regarder de près le coût de l'assurance exigée par les banques pour couvrir l'emprunt en cas de décès-invalidité ou de perte de son travail. Pourtant, cette obligation coûte fort cher et peut monter jusqu'à 30 % du coût total du crédit, en fonction de votre profil particulier.

Face à leur banquier, la plupart des emprunteurs acceptent de signer le « contrat groupe » de la banque et ne cherchent pas à voir ailleurs. Pourtant certains profils, notamment les moins de 35 ans en bonne santé, se retrouvent à payer trop cher ce qu'ils pourraient trouver moins onéreux chez les concurrents.

La délégation d'assurance

Car depuis 2010, la loi Lagarde permet aux emprunteurs de choisir « librement » leur assureur. L'instauration de la délégation d'assurance, renforcée par la loi Hamon en 2014, oblige seulement à souscrire un contrat présentant des garanties équivalentes à celles de l'assurance emprunteur de la banque.

Au moment de la présentation de leur offre de crédit, les établissements prêteurs doivent remettre à leur client une fiche standardisée d'information (FSI) comprenant les onze critères qu'elles exigent pour accepter la délégation d'assurance.

Dans les faits, même si le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a défini les moyens de comparaison, le défaut d'équivalence reste souvent avancé pour refuser un contrat autre que le contrat « maison ».

Et comme de nombreux candidats préfèrent signer le « contrat groupe » pour éviter un refus de crédit, la loi Hamon leur permet de changer d'assurance au cours de la première année de l'emprunt, sans frais, ni pénalités.

Et pour être sûr de présenter un contrat avec un niveau de garanties équivalent, le plus simple reste de faire appel à un courtier d'assurance. Il vous coûtera moins cher que les économies que vous pourrez réaliser.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.