Les banques françaises sur le marché domestique restent optimistes

Logo du Crédit Agricole

Face à une période de crise, les banques de détail tentent de remonter la pente en diversifiant leurs stratégies. Les efforts soutenus par ces établissements français se font au niveau national et à l’étranger.

Les banques de détail sont victimes de diverses pressions. Face à cette situation, les banques restent pourtant optimistes. Grâce à une situation favorable à l’étranger, elles ne risquent pas de fermer leurs filiales ou devoir prendre des mesures draconiennes. De plus, elles savent tirer profit de cette situation en renouvelant leur stratégie et leur approche dans l’hexagone.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Des résultats peu satisfaisants pour les banques en détails

Les banques de détail subissent des pressions depuis une certaine période. Les annonces faites par BPCE et BNP Paribas en fin juillet ne furent que le début. En effet, la Société Générale réalise un repli de 2% durant le second trimestre sur son PNB. LCL obtient fait un bilan déficitaire de 8.3% sur l’année en termes de revenu.

Important La seule banque qui a su garder une pérennité de justesse est le Crédit Agricole grâce au dynamisme de sa commission.

L’on peut en outre constater une baisse des taux de production des crédits et de la concurrence.

Une notoriété hors de l’hexagone conservée

Si la situation des établissements d’assurance crédit est en phase de refonte dans l’hexagone, elle se porte plutôt bien à l’étranger. D’autant plus que les banques peuvent profiter de la situation politique, économique ou sociale dans les autres pays.

La Société Générale fait partie de ces établissements avec une performance en hausse de 4.6% soit 1.9 milliards d’euros réalisés en Roumanie, en Russie et en Afrique.

Quant au Crédit Agricole, il constate une hausse de taxe en Pologne, contre des effets négatifs en Egypte. L’établissement a cependant connu une baisse de 7.9% de ses revenus dans la région italienne.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Nouvelle approche de diversification de secteurs d’activité

Face à un état financier déplorable dans le domaine de l’assurance crédit, les établissements préfèrent trouver de perspectives. Se considérant comme étant en phase de transition, ils procèdent à une reprise de crédit.

Chaque banque de détail a pu voir leurs encours progresser. Pour remonter le taux de commission pendant un court moment, les banques ont recours à plusieurs renégociations ainsi que des remboursements anticipés.

Pour générer de nouvelles commissions, la Société Générale s’est tournée vers les nouvelles entreprises, tandis que le Crédit Agricole se focalise sur l’assurance vie et l’assurance emprunteur.

J’emprunte
sur
15 ans
J’assure mon prêt au meilleur prix
top

Archives

J’assure mon prêt au meilleur prix

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.