Le TAEG nouveau va arriver

Nouveau TAEG 2016

Harmonisation européenne oblige, le TAEG va remplacer le TEG, à partir du 1er octobre prochain, dans les informations que devront vous fournir les établissements financiers en cas de demande de prêt immobilier.

TAEG, TEG, quelle différence ?

Concrètement, la transcription d'une directive européenne de 2014 dans le droit français ne va rien changer pour vous.

Important Votre crédit immobilier sera toujours du même montant et aux mêmes conditions.

L'objectif est d'harmoniser au niveau européen les informations que doivent vous donner les banques lorsque vous leur demandez un prêt pour financer votre maison. L'idée est de vous permettre de comparer les offres de crédit d'un pays à l'autre, dans le cadre d'un grand marché européen de l'immobilier.

Aujourd'hui, le Taux Effectif Global (TEG) intègre plusieurs informations liées au coût du financement de votre projet immobilier : le taux d'intérêt, le coût de l'assurance emprunteur, les frais de dossier et de garantie, et quelques autres frais annexes.

La nouveauté qu'apporte le Taux Annuel Effectif Global (TAEG), c'est justement d'obliger les établissements prêteurs à intégrer dans ces frais annexes, d'une part, le coût de l'expertise du bien que vous souhaitez acquérir avec le prêt, et d'autre part, les frais purement bancaires liés au fait de détenir obligatoirement un compte dans la banque qui vous prête.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Rien ne change réellement pour comparer deux offres

Malgré l'arrivée du TAEG sur le marché français, il sera toujours important de comparer les éléments importants présents dans les offres qu'on vous propose : les frais de départ (frais de dossier et coût de montage de la garantie), le montant à rembourser chaque mois (coût assurance prêt immobilier incluse), le coût total du crédit, et les coûts induits de gestion de votre compte bancaire.

De même, le recours à un courtier immobilier pourra toujours s'avérer utile, car leur expertise pourrait bien vous aider, par exemple, en cas d'offres concurrentes ayant le même TAEG.

Imaginez que vous souhaitiez vendre votre bien avant la fin du crédit : il sera alors préférable de choisir l'offre la moins chère au départ, quitte à payer plus chaque mois. Vous vous en sortirez ainsi gagnant puisque vous pensez revendre en cours de crédit.

C'est ainsi que, même si l'arrivée du TAEG part d'un bon sentiment, vous devrez toujours compter sur votre vigilance pour dénicher la meilleure offre.

J’emprunte
sur
15 ans
J’assure mon prêt au meilleur prix
top

Archives

J’assure mon prêt au meilleur prix

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.