Votre contrat d’assurance auto prend-il en charge la panne d’essence ?

panne d’essence

De nombreuses régions de France font actuellement face à des pénuries de carburant. Avec à la clé, le risque que votre réservoir se retrouve vide. Une conséquence fâcheuse qui ne vous est pas imputable, mais qui pourrait vous coûter cher en cas de panne de votre véhicule. Sauf si votre assurance auto vous sauve la mise.

Si vous prenez la route, vous avez peut-être aperçu de longues files d’attente devant les stations-service. En cause, une grève menée par des salariés de Esso-ExxonMobil et de TotalEnergies qui prend de l’ampleur, et des dépôts de carburants à sec qui ne peuvent plus vous approvisionner.

Je trouve la meilleure assurance auto

Une couverture non automatique

Le premier réflexe à adopter en cas de difficultés est de consulter votre contrat d’assurance auto, notamment le volet assistance, explique le site MoneyVox. Au rang des pannes prises en charge, par chance, figurera peut-être la panne d’essence, aux côtés d’autres cas d’immobilisation du véhicule : problème de moteur, crevaison, accident... Cependant, ce n’est pas automatique. Dans le doute, contactez votre service d'assistance, grâce au numéro indiqué sur le macaron vert de votre pare-brise. Votre assistance vous indiquera alors si “le coût du déplacement de la dépanneuse et des réparations éventuelles reviennent à votre charge”, indique Assurland.

Certains assureurs refusent en effet de prendre en charge la panne d’essence, estimant qu’elle est liée à un manque d'attention du conducteur. En revanche, si votre assureur prévoit d’intervenir en cas de panne, encore faut-il que vous ayez souscrit à la garantie "panne 0 kilomètre". Si ce n’est pas le cas, l'assurance ne jouera que pour une panne à partir de 25 ou 50 kilomètres de chez vous.

Dans ce cas de figure, il vous appartiendra alors de payer des frais de dépanneuse. Ceux-ci s’élèvent au minimum "à une centaine d'euros", selon Assurland, sachant que “les prix peuvent aller du simple au double selon la distance à parcourir jusqu'au garage ou la station essence. Et ces frais sont majorés “pour tous les dépannages effectués de nuit ou sur des jours fériés”.

Je trouve la meilleure assurance auto

L’autoroute, une voie à éviter si vous êtes à court de carburant

Autre hypothèse où la panne de carburant pourra vous coûter cher : celle intervenue sur l’autoroute. Ce type de voie nécessite l’intervention de dépanneurs agrées, facturée à 138,01 euros en semaine avant 18h. Après cet horaire, ainsi que les week-end et les jours fériés, la facture est plus salée : 207,02 euros. Mais ce n’est pas tout. La panne d’essence sur autoroute est une contravention sanctionnée par le paiement de 35 euros, pouvant être majorée 75 euros, d’après le Code de la route. Et si votre véhicule est mal stationné, la punition s’élève à 135 euros. Une panne d’essence dont votre portefeuille se souviendra.


top

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.