Le choix de l’assurance pour un emprunt immobilier

immobilier

Sans être légalement obligatoire, l’assurance reste une exigence pour obtenir un crédit immobilier auprès des banques et une précaution en cas de pépin sérieux.

Quelle assurance emprunteur ?

En France, rien n’oblige un emprunteur à souscrire une assurance de prêt immobilier. Mais concrètement, il vous sera très difficile, voire impossible, de trouver un établissement financier qui accepte de vous prêter de l’argent sans avoir de garantie contre le risque d’impayés.

Pour se protéger si l’emprunteur n’a plus la capacité, pour une raison ou pour une autre, de rembourser son emprunt, toutes les banques réclament un contrat d’assurance emprunteur avant d’accorder un crédit. Au minimum, elles vont exiger une garantie « décès-invalidité ».

En cas de décès ou si vous vous retrouvez dans l’incapacité d’exercer une activité génératrice de revenus, c’est l’assurance qui va honorer chaque mois les échéances de remboursement à votre place, évitant, par la même occasion, à votre famille l’obligation de rembourser le reste de votre emprunt.

Sans être obligatoire, ce type d’assurance est fortement conseillé pour préserver l’avenir de vos proches, sauf si vous préférez, et si vous pouvez, apporter une autre garantie acceptable par la banque, du type nantissement. Il peut s’agir d’un bien immobilier dont vous avez la propriété, ou d’une assurance-vie, qui pourra être saisi par votre banque en cas de défaillance durable des remboursements.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Quid de l’assurance chômage ?

Sans être systématiquement exigée, l’assurance perte d’emploi est tout de même fortement recommandée. Car, là aussi, elle vous garantit de prendre en charge à votre place les remboursements de votre crédit, si vous ne pouvez plus y faire face.

Mais sachez bien que cette assurance chômage ne fonctionne pas si vous démissionnez, ou si vous arrivez au terme d'un contrat à durée déterminée (CDD). De même, si votre entreprise rompt votre période d’essai ou vous déclare en chômage partiel, vous devrez trouver une solution par vous-même.

Bien sûr, une assurance coûte cher, mais elle peut vous éviter de vous retrouver dans une situation catastrophique, pour vous et votre famille, si un aléa se présente. Alors, réfléchissez bien, c’est votre avenir qui est en jeu.

J’emprunte
sur
15 ans
J’assure mon prêt au meilleur prix
top

Archives

J’assure mon prêt au meilleur prix

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.