Un nouvel élan dans le financement des rénovations énergétiques

financement de rénovation energetique

Le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) et l'Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) resteront à la disposition des particuliers.

Afin d'aider chaque foyer à s'adapter à l'ère des énergies renouvelables, le gouvernement met en place différentes approches. Le CITE et l'éco PTZ font partie de ces dernières.

Il s'agit d'une aide aux financements des travaux de rénovation énergétiques que les contribuables peuvent bénéficier s'ils souhaitent installer une isolation thermique dans leur maison, modifier le système de chauffage ou encore moderniser le système d'assainissement.

Quel taux pour votre projet ?

L’éco PTZ et le CITE : des stratégies gagnantes

La crise a modifié le comportement des consommateurs et pourtant la réforme des énergies renouvelables a été enclenchée. Il a donc fallu que le gouvernement trouve une solution qui puisse à la fois favoriser le changement et amener les propriétaires à l’accueillir plus facilement.

Le CITE et sa prorogation

Il a été décidé que le crédit d'impôt transition énergétique ne serait plus effectif l'année prochaine. Mais le gouvernement a visiblement changé d'avis puisque le CITE sera bel et bien reconduit jusqu'au 31 décembre 2017.

Les élus ont, en effet, prévu que les émissions de gaz émanant des foyers particuliers devront être réduites à hauteur de 87 % à l'horizon 2050. L'axe politique concernant l’éco prêt étant toujours de tout faire pour que la consommation énergétique convienne aux réels besoins de l'environnement.

Cette prolongation improvisée profitera donc aux propriétaires et locataires qui disposent d'une résidence principale (plus de deux ans) et qui souhaitent rénover leur dispositif énergétique.

Quel taux pour votre projet ?

Le cumul avec l'éco-PTZ

Selon les normes régissant les éco prêts, les crédits d'impôt ne peuvent être accordés que lorsque le foyer fiscal d'un contribuable est supérieur à une somme (chaque cas est à étudier) préalablement indiquée.

Néanmoins, ce critère a été revu avec le rallongement du CITE En effet, désormais ceux qui ont bénéficié des dépenses liées à l'éco-PTZ peuvent les cumuler avec un CITE sans avoir à se soucier de ce détail.

Cette initiative a été prise par les ministres du Logement et de l’Environnement dans le cadre du soutien à la rénovation énergétique. Seront concernés par cette décision les particuliers aussi bien que les syndicats de copropriétaires qui désirent souscrire à un crédit d'impôt.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.