Le financement d’une flotte automobile

 flotte auto

Le choix du mode de financement de sa flotte automobile peut être une opération délicate.

Davantage de sociétés désirent optimiser le financement de leur flotte automobile. Les petites structures dont notamment les PME sont les plus concernés du fait de leur santé financière assez fragile.

La taille, le secteur d’activité et les impératifs économiques des entreprises définissent bien souvent la formule qui leur est adaptée. Explications !

Les indemnités kilométriques, une formule facile mais coûteuse

Les sociétés de taille modeste optent souvent pour cette solution de facilité. En effet, les frais kilométriques présentent l’avantage d’être simple à gérer. Il suffit de verser aux salariés les indemnités qui sont généralement évaluées selon un barème.

Ce barème dépend de la puissance fiscale du véhicule et du nombre de kilomètres parcourus. Par contre, les coûts qui en résultent sont difficilement maîtrisables.

En premier lieu, il se peut par exemple que l’employé utilise un véhicule haut de gamme, donc plus onéreux, alors qu’il n’y a pas de justification professionnelle pour une telle utilisation.

En second lieu, comme le kilométrage réalisé par l’employé est purement déclaratif, celui-ci peut être tenté de faire des fausses déclarations. Cette formule est par conséquent davantage adaptée à un usage professionnel régulier et faible du véhicule, notamment des distances annuelles inférieures à 15 000 km.

Quel taux pour votre projet ?

Le crédit-bail

Pour assurer une maîtrise optimale des coûts, il est recommandé de détenir une flotte automobile. Cette solution fiscalement amortissable réduit le résultat imposable de l’entreprise.

Cependant, l’achat propre de véhicules alourdit le bilan comptable, encore plus si la société souscrit un emprunt pour financer son investissement.

Résultat, sa solvabilité financière est négativement impactée, ce qui peut altérer le développement de son activité. Pour parer à cet inconvénient, une des solutions qui se présentent aux dirigeants est le crédit-bail ou location avec option d’achet (LOA).

Cette formule de financement auto allège en effet les frais que l’entreprise aura à payer. En fait, elle l’épargne des coûts onéreux d’acquisition des véhicules qui sont pris en charge par un établissement de crédit.

La société, quant à elle, loue les voitures achetées par l’organisme financier pour une durée déterminée (généralement de 3 à 5 ans). Au terme de cette période, le locataire dispose de trois options.

Les possibilités sont la reconduction de la location pour une nouvelle durée ou la restitution des véhicules à l’organisme financier ou encore leur achat pour un montant prédéfini au moment de la signature du contrat de crédit-bail.

Cette formule est adaptée aux PME ou aux ETI dont la santé financière est parfois délicate. Elle est également intéressante pour les sociétés écartées par les banques, faute de garanties suffisantes.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.