Volkswagen, Mercedes et Renault misent sur HeyCar pour renforcer leur position sur le marché tricolore des voitures d’occasion

voitures garées

En France comme dans de nombreux pays de l’Europe, le marché des voitures d’occasion a le vent en poupe. Un beau filon que les constructeurs ont bien envie d’exploiter que pour se tailler la meilleure part, ils sont bien nombreux à tenter d’y renforcer leur position comme c’est le cas pour Renault, Mercedes et Volkswagen.

Porté par différents leviers comme l’assurance auto pas cher ou un prix d’achat nettement plus abordable que celui du neuf, le marché des véhicules de seconde main connait une croissance fulgurante dernièrement si ce n’est que de prendre en considération sa prouesse pour la saison 2021.

Pour cette raison, différents acteurs se sont lancés dans une course visant à se tailler la meilleure part du gâteau que même les constructeurs auto ont pris la ligne de départ. Concernant ces industriels, il faut d’ailleurs préciser que face à l’effervescence de la filière tricolore, Volkswagen, Mercedes et Renault ont décidé d’enclencher la vitesse supérieure en faisant appel à HeyCar, une plateforme spécialisée dans la vente de voitures d’occasion.

Je trouve la meilleure assurance auto

La demande accélère

D’après les observateurs, un vent de changement souffle sur le marché automobile ces derniers temps. Non pas sans raison puisque ces analystes se sont rendus compte que le choix des acquéreurs est davantage tourné vers les véhicules de seconde main en laissant à la marge les modèles sortis d’usine.

Tout cela pour en venir au fait que le marché des voitures d’occasion est bien parti pour prendre le dessus. Sa performance enregistrée sur la période de janvier à novembre 2021 en est la preuve selon les experts de AAAData indiquant que le secteur a enregistré une croissance de 9,2% portant le nombre de transactions effectuées à 5,5 millions. Soit, à un niveau relativement élevé selon ce cabinet d’étude précisant qu’à ce rythme, la filière ne manquerait pas d’afficher un record inédit d’ici à la fin de l’année.

Ainsi, inutile de préciser que l’explosion de la demande est bel et bien au rendez-vous sur ces 11 mois de 2021 avec une accélération plus accentuée en novembre selon AAAData mettant en exergue l’engouement des acquéreurs pour les modèles de moins de 5 ans.

L’offre suit le rythme

Il va sans dire qu’avec cette explosion de la demande pour les véhicules d’occasion, l’offre se doit de suivre le rythme. Pour le dire, il suffit de porter un regard sur le fait que les particuliers et les concessionnaires ne sont désormais plus les acteurs privilégiés de cette filière en misant sur les petites annonces pour écouler leurs produits. Constatant l’effervescence du secteur, les constructeurs se sont aussi initiés à la pratique si ce n’est que d’énumérer le groupe Stellantis avec sa filiale Aramis sans parler de Cazoo, d’AutoHero ou de CarNext.

Soit, autant de candidats qui ont fait le choix de créer une plateforme dédiée aux voitures de seconde main pour tenter de se faire une place sur le marché. Et aux dernières nouvelles, trois nouveaux acteurs sont venus renforcer les rangs des concurrents en faisant allusion à Volkswagen, Mercedes et Renault qui entendent renforcer leur poids, grâce à HeyCar, lancé en France à la deuxième semaine de décembre.

En misant sur un site déjà fort de sa présence en Espagne, au Royaume-Uni et en Allemagne, ces industriels espèrent ainsi accélérer leur croissance dans ce domaine en visant la barre des 100 000 voitures disponibles d’ici l’horizon 2022 si HeyCar en comptait 28 000 à son lancement en 2017. Un ambitieux objectif que le site entend respecter en misant sur différents atouts :

  • La gratuité des publications pour encourager la vente sans limites de voitures de qualité ;
  • La mise en vente de véhicules de moins de 8 ans ou affichant 150 000 kilomètres au compteur, et proposés avec une garantie.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.