Quelle responsabilité pour un accident sur un parking en reculant ?

Les compagnies d’assurances, dans le cadre d’un accident, ont pour mission de déterminer les torts de chacun. La responsabilité des automobilistes impliqués dans un accident doit être mise en lumière pour savoir quel assureur prendra en charge l’indemnisation. En cas d’accident sur un parking en reculant, il est essentiel de bien remplir votre constat amiable pour aider la compagnie d’assurances à prendre sa décision.

Accident sur un parking : le mythe du 50/50

Vous avez certainement entendu à maintes reprises que lorsqu’un accident s’est produit sur un parking, la responsabilité était partagée. Et pourtant, il n’en est rien. Le Code de la route s’applique sur un parking, chaque conducteur doit donc, à ce titre, respecter des règles. Aussi, la plupart du temps, un seul automobiliste est jugé responsable. Naturellement, il est possible que les torts soient partagés, mais cela n’est en rien systématique.

Je trouve la meilleure assurance auto

Accident sur un parking en reculant : qui est responsable ?

C’est certainement l’une des situations qui posent le plus de questions quant à la responsabilité des conducteurs. Vous pouvez vous dire simplement que les deux sont en cause dès lors que chacun reculait. Toutefois, il peut exister une subtilité. Toute la différence se fera en fonction du mouvement de chaque véhicule.

Les deux conducteurs reculaient avec leur véhicule

S’il est avéré que les deux voitures sortaient de leur place et reculaient en même temps au moment du choc, alors les deux conducteurs sont effectivement responsables, les torts seront partagés.

L’un des deux véhicules était à l’arrêt

Imaginons, cette fois, que vous soyez en train de reculer et que, dans votre rétroviseur, vous aperceviez une autre voiture en train de reculer. Vous vous arrêtez et klaxonnez pour prévenir l’autre chauffeur qui ne s’arrête pas pour autant. S’il vient vous percuter, cette fois, il pourra être considéré que vous n’étiez plus à l’arrêt. Et cela change tout en termes de responsabilité.

Vous reculez dans un véhicule stationné

Cette fois, il n’y a aucune subtilité, vous êtes responsable du sinistre. Si une voiture est sur sa place et que vous la percutez en reculant, c’est votre assurance auto qui prendra en charge les réparations du véhicule accidenté.

Notez, toutefois, que si vous avez endommagé un véhicule qui était mal garé, il est possible d’envisager un partage des torts.

Je trouve la meilleure assurance auto

Un constat amiable pour déterminer les responsabilités

En cas d’accident de voiture sur un parking, les conducteurs impliqués doivent remplir un constat amiable pour déterminer les circonstances de l’accident. Le constat amiable d’accident est un document qui comporte des cases à cocher, un espace pour dessiner la position des véhicules et les points de choc, ainsi qu’un espace dédié aux remarques.

Bien remplir un constat amiable permet aux assureurs de savoir qui prendra en charge l’indemnisation, étant entendu qu’il s’agit de la compagnie d’assurances du conducteur responsable.

Veillez à bien remplir chaque élément du constat d’accident et bien indiquer les dégâts matériels, ainsi que les dommages corporels subis. Signer le constat est obligatoire pour qu’il soit validé. Il doit être signé par vous-même et la partie adverse.

Vous disposez de 5 jours ouvrés pour effectuer la déclaration d’accident à votre compagnie d’assurances en cas d’accident. Selon les compagnies d’assurances, le constat peut être envoyé par courrier ou par voie digitale.

Accident sur un parking : quel impact sur le malus ?

En cas d’accident responsable, sur un parking ou dans le cadre d’un accident sur la route, votre compagnie d’assurances auto applique un malus. La victime de l’accident n’est, quant à elle, pas concernée par ce malus.

Quelle que soit la nature des préjudices, pour vous et la victime d’un accident, le malus est calculé de la manière suivante :

  • votre coefficient de bonus-malus est multiplié par 1,125 si les torts sont partagés ;
  • si votre responsabilité dans l’accident est reconnue à 100 %, votre coefficient est multiplié par 1,25.

L’application de ce malus va augmenter le montant de votre prime d’assurance. Le nombre d’accidents aura lui aussi un impact, chaque accident de la route engendre un malus.

Le risque, en cas de sinistres cumulés, est de voir votre contrat résilié par votre compagnie d’assurances.

Je trouve la meilleure assurance auto

Comment payer moins cher votre assurance auto après un accident de voiture ?

Le malus impactant votre cotisation d’assurance, il est important de comparer les offres pour payer moins cher. La majoration appliquée ne disparaîtra certes pas en changeant d’assureur. Toutefois, utiliser un comparateur d’assurance auto vous permettra de trouver, à garanties égales, une assurance moins chère.

Faire un comparatif permet aussi de souscrire un contrat d’assurance moins cher si vous êtes résilié. Lorsque votre responsabilité, en cas d’accident sur un parking ou partout sur la voie publique, est démontrée à plusieurs reprises, votre assureur peut mettre fin à votre contrat en raison du risque élevé. Les autres sociétés d’assurance considéreront, à leur tour, que le risque de sinistre est important et augmenteront, en conséquence, le montant de votre cotisation. Il est alors nécessaire de trouver celle offrant les conditions tarifaires les plus avantageuses.

Quelle assurance auto pour être indemnisé suite à un accident sur un parking ?

L’indemnisation des victimes est prise en charge par l’assureur du responsable de l’accident. C’est la garantie responsabilité civile qui entre en jeu. L’assurance responsabilité civile assure l’indemnisation des victimes des accidents de la circulation. Si vous avez vous-même été victime d’un accrochage, c’est l’assurance du responsable de l’accident qui va rembourser vos réparations.

Si l’assurance au tiers, par ailleurs obligatoire, permet d’indemniser les victimes, elle n’est pas suffisante. Lorsqu’un véhicule recule sur le parking et heurte votre voiture et que le conducteur n’a pas de police d’assurance (voire roulait sans permis), avec un contrat assurance tous risques, vous êtes cette fois pris en charge par votre assureur.

En cas de délit de fuite, vous pouvez faire appel au fonds de garantie des assurances obligatoires (FGAO) qui propose une prise en charge sous conditions.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.