Les risques encourus en voiture par les joueurs de Pokémon Go

risque en voiture

De nombreux accidents ont été causés suite à la pratique du jeu Pokémon Go lors de la conduite d'un véhicule.

Pour réagir face à cette situation, la gendarmerie a envoyé un message d'alerte sur Twitter. Ce jeu qui consiste à chasser des Pokémons de la réalité virtuelle dans le monde réel a fait de nombreux adeptes.

Seulement la tendance actuelle expose le joueur à de grands risques, car c'est en conduisant un véhicule dans la réalité qu'il doit poursuivre ces personnages virtuels.

Deux comparateurs de compagnies d'assurance voiture ont mené une enquête pour connaître le comportement des joueurs titulaires d'un véhicule face à ce divertissement ? Plus de la moitié conduit tout en s'adonnant au Pokémon Go.

Des joueurs prudents

85 % d'entre les joueurs interrogés s'adonnent à Pokémon Go en tant que passager d'une voiture pour éviter d'être exposé aux risques. Du côté des conducteurs de deux-roues, seulement 6 % ont avoué conduire leur engin tout en jouant avec leur Smartphone en main. Ces 6 % comptent parmi les 389 joueurs possédant un deux-roues, ce qui représente un faible pourcentage des joueurs questionnés de ce groupe.

En outre, trois quarts des personnes interrogées préfèrent jouer en communauté ou entre amis pour plus de convivialité. Plus d'un tiers d'entre eux ont d'ailleurs sympathisé avec des passionnés de ce divertissement grâce à une telle démarche. Néanmoins, certains prennent de véritables risques en s'adonnant à Pokémon Go au moment même où ils conduisent.

Interrogation des comparateurs d'assurance auto sur la prise de conscience des joueurs

Deux comparateurs d'assurance auto ont questionné plus de 3000 joueurs de Pokémon Go sur leurs habitudes. La question consistait à savoir s'ils emploient leur véhicule pour chercher ces personnages virtuels. 59 % d'entre eux soient 2140 personnes titulaires d'une voiture jouent à Pokémon Go au moment de leur conduite.

Parmi ces joueurs, 90 % avouent utiliser leur véhicule uniquement pour attraper un maximum de Pokémon sur leur route. La majorité de ce groupe affirme être consciente du danger qu'il risque, mais reste à se demander si chacun d'entre eux en est réellement conscient. La même question se pose également du côté des cyclistes où 87 % sur 2 268 titulaires d'un vélo l'utilisent de la même manière que les automobilistes joueurs.

Les accidents restent tout de même nombreux avec cette nouvelle tendance estimant que c'est le chauffeur qui doit chasser ces personnages virtuels. C'est pour cela que la gendarmerie a publié un message d'alerte sur Twitter.

à la une
publicite
services
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.