Sera-t-il plus facile de passer son permis de conduire en 2030 ?

permis de conduire et clef de voiture

D’ici 2030, les industriels de l’automobile entendent généraliser le véhicule sans chauffeur. Si les fabricants atteignent leur objectif, la préparation et le déroulement de l’examen de passage du permis de conduire ne seront plus ce qu’ils sont actuellement. En effet, les écoles de conduite sont censées s’adapter à l’évolution du secteur automobile.

Pour de nombreux Français, apprendre à conduire et maîtriser le Code de la route constituent des tâches particulièrement chronophages. De plus, les jeunes candidats désireux d’obtenir le permis qui leur procurera un sentiment d’indépendance n’ont pas forcément la possibilité de débourser quelque 2 000 euros.

La démocratisation de la voiture connectée et du véhicule électrifié révolutionnera-t-elle en profondeur les démarches d’obtention du permis de conduire dans l’Hexagone ? Downshift s’est posé cette question. Pour y répondre, le site d’actualités spécialisé dans le secteur automobile a établi sa propre conception du permis de conduire qui prévaudra dans une décennie.

Des missions davantage axées sur l’appréciation des compétences informatiques pour les évaluateurs

Il est fort probable que l’apprentissage de la conduite et le passage du permis s’effectuent à bord d’un véhicule équipé d’une batterie dans dix ans. Les leçons de conduite pourront être réalisées à l’intérieur d’une Renault Zoe ou d’une Nissan Leaf par exemple. Encore faudra-t-il télécharger une application permettant de contrôler la voiture à distance depuis un appareil mobile.

En conséquence, les moniteurs évalueront les compétences informatiques de leurs élèves, mais pas seulement. Ces derniers devront aussi maîtriser les technologies nécessaires comme l’écran situé au milieu de la planche de bord. Par ailleurs, les professionnels des auto-écoles vérifieront si les candidats économisent efficacement leur batterie électrique.

Quant aux tâches incombant aux examinateurs, elles seront allégées, d’autant plus qu’ils n’auront plus besoin de s’occuper des changements de rapports ni de surveiller l’embrayage.

Quelques exemples de tâches confiées aux élèves inscrits en auto-école

Les particuliers possédant encore des voitures diesel trouveront-ils sur un comparateur assurance auto une offre de couverture adaptée à leurs besoins en 2030 ?

En tout cas, dans une décennie, les candidats au permis de conduire devront veiller à ce que les trajets quotidiens permettent, si besoin, de se rendre à une station de recharge. Pour ce faire, ils doivent gérer la quantité d’énergie restante depuis leur iPhone. Cela dit, en cas de panne dans des zones éloignées d’une borne électrique, le conducteur pourra toujours faire appel à un dépanneur.

D’autre part, lorsqu’ils ouvriront le capot, les futurs automobilistes devront s’assurer qu’aucun câble haute tension n’est détérioré. Ils devront se servir des gants prévus à cet effet, rangés dans la voiture. Il reste à savoir si ces nouvelles pratiques donneront des résultats plus satisfaisants que celles d’aujourd’hui. Ces dernières se basent notamment sur le respect du Code de la route grâce à la lecture des différents panneaux.

 

Archives

Comparez les
assurances auto
Economisez 340 € / an en moyenne (1)
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
1 mois
d’assurance auto offert (2)
je trouve la meilleure
assurance auto
Assurance auto
Economisez 340€ en moyenne sur votre assurance auto pour les mêmes garanties (1)
1 mois
d'assurance auto
offert (2)
Comparez et trouvez la meilleure assurance auto
(2) Sous forme de remboursement, dans la limite de 40€, jusqu’au 31/03/2020.
Voir la présentation de l’offre et les conditions générales
(1) Etude Meilleure Assurance effectuée en ligne auprès de 1440 utilisateurs en novembre 2019.
79% réaliseraient une économie moyenne de 340€, pour des garanties équivalentes.
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.