Les assureurs marocains durcissent les conditions d’indemnisation pour lutter contre les fraudes

Durcissement conditions d'indemnisation contre fraudes maroc

Depuis quelques années, les compagnies d’assurance et les courtiers ont constaté une nette augmentation du nombre de fraudes au Maroc. Les fausses déclarations de sinistre ont en effet tendance à se multiplier dans le pays. Face à cette pratique menaçant leurs métiers, les assureurs locaux ont récemment mis en œuvre un plan concret contre les fraudes.

Vu l’ampleur du phénomène, les assureurs marocains ont décidé de réagir contre les fausses déclarations de sinistre et les fraudes en général. Ils ont récemment déployé leur dispositif antifraude pour mener à bien cette opération. Selon le journal, La Vie éco, nombre de clients de plusieurs grandes compagnies du pays ont constaté des changements, depuis peu, au niveau des conditions d’indemnisation.

Les courtiers locaux ont également remarqué l’application de ces mesures antifraudes. Outre les prérequis pour bénéficier de dédommagements, les différentes procédures à suivre en cas de sinistre ont aussi été durcies. Les assureurs ont notamment prévu des niveaux de vérification supplémentaires pour reconnaître plus facilement les fausses déclarations.

Une action menée sur tous les plans

ImportantAu Maroc, la plupart des compagnies d’assurance ont ainsi décidé de limiter la possibilité de toucher des indemnités.

Ces dernières seront uniquement proposées pour le premier sinistre de l’année. La franchise risque de doubler à partir du deuxième incident. Il s’agit ainsi d’une initiative plutôt dissuasive contre les fraudeurs.

En effet, les fausses déclarations deviennent désormais moins attractives. Cette pratique risque d’ailleurs d’augmenter davantage leurs dépenses d’assurance. Cependant, comme le souligne l’hebdomadaire marocain La Vie éco, ces nouvelles mesures ont provoqué le mécontentement des consommateurs.

En dépit des critiques, les assureurs ont dû réagir par rapport à l’augmentation rapide du nombre de fraudes dans le secteur. C’est la raison pour laquelle ils ont mis en place une myriade de mesures depuis début 2019. Parmi elles, un extranet a été déployé sur le marché pour permettre aux gestionnaires de chaque assureur de détecter les cas de fraude.

Allongement des délais

Outre les assurances auto, les fraudes observées au Maroc concernent tous les types de contrats et ne cessent de se multiplier. Selon le journal marocain, la réaction des assureurs est alors tout à fait justifiée.

Selon un agent assureur, dans les colonnes de La Vie éco :

Les remboursements dans le cadre de procédures normales se font aujourd’hui avec beaucoup de précautions et en recoupant les expertises et les documents de différents intervenants. Depuis avril, les délais s’allongent de manière remarquable.

À travers ces démarches, les assureurs ciblent en priorité les fausses déclarations de sinistre. Les acteurs du secteur ont notamment prolongé les délais d’indemnisation de 10 à 15 jours pour décourager les assurés malintentionnés.

De plus, selon plusieurs sources de l’hebdomadaire,

les dossiers reçus par les check-points auto sont désormais considérés comme basés sur des fraudes jusqu’à preuve du contraire.

Archives

Comparez les
assurances auto
Economisez 340 € / an en moyenne (1)
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
1 mois
d’assurance auto offert (2)
je trouve la meilleure
assurance auto
Assurance auto
Economisez 340€ en moyenne sur votre assurance auto pour les mêmes garanties (1)
1 mois
d'assurance auto
offert (2)
Comparez et trouvez la meilleure assurance auto
(2) Sous forme de remboursement, dans la limite de 40€, jusqu’au 31/03/2020.
Voir la présentation de l’offre et les conditions générales
(1) Etude Meilleure Assurance effectuée en ligne auprès de 1440 utilisateurs en novembre 2019.
79% réaliseraient une économie moyenne de 340€, pour des garanties équivalentes.
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.