Rachat de crédit SCPI

Rachat de crédit scpi

Principe d’une SCPI ou Société Civile en Placement Immobilier

La Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) représente un moyen pour les épargnants d’acquérir et de gérer un bien immobilier commun destiné à la location afin de dégager un rendement. Elle est également autorisée à réaliser des travaux d’aménagements et à faire l’acquisition de biens d’équipement.

Son fonctionnement est simple : elle collecte les fonds de particuliers.

En contrepartie de sa contribution, chaque investisseur reçoit un nombre proportionnel de parts sociales non cotées en Bourse et devient associé.

À ce titre, il a droit à un pourcentage des loyers après déduction des impôts locaux et charges diverses (entretien, frais de gestion, etc.).

Mais surtout, la SCPI permet aux particuliers d’accéder à une classe d’actifs réputée très contraignante. En effet, pour quelques milliers d’euros, ils peuvent investir dans l’immobilier tertiaire : des logements, des locaux commerciaux, des immeubles de bureaux, ou encore des bâtiments historiques et des immeubles soumis à la loi 1948.

Fonctionnant avec un capital social de 760 000 euros au minimum, la SCPI peut prendre deux formes juridiques : la SCPI à capital fixe ou à capital variable.

Je réduis mes mensualités

Les avantages à investir dans une SCPI

Moins connu du public que l’investissement immobilier classique, le placement via une SCPI ou « pierre papier » présente de multiples avantages.

L’accessibilité

Contrairement à l’investissement immobilier traditionnel, qui demande un effort financier important, un placement via une SCPI est accessible à toutes les bourses. Les particuliers ont désormais accès au marché de l’immobilier tertiaire, habituellement réservé aux grands comptes et aux institutionnels.

Le ticket d’entrée, généralement faible, est défini par la société de gestion. Celle-ci fixe également le minimum et le plafond de souscription, la seule règle étant de souscrire un nombre entier de parts. Pour acheter des parts, il suffit de remplir un bulletin de souscription, et la démarche peut s’effectuer en ligne. Le passage devant un notaire n’est pas requis, contrairement à l’immobilier en direct.

La flexibilité

L’investissement en SCPI s’adapte à l’épargnant. Chaque investisseur décide librement de la somme qu’il souhaite investir en fonction de ses moyens et de ses objectifs, et lorsqu’il a besoin de liquidités, il revend le nombre de parts de son choix. Pour le financement, il a la possibilité de se servir uniquement de son apport personnel ou de prendre un emprunt bancaire.

La rentabilité

Rentabilité rachat de crédit scpi

La SCPI, notamment la SCPI de rendement, affiche l’un des taux de rendement les plus élevés du marché, l’immobilier tertiaire étant un segment très rentable. En moyenne, la rentabilité locative de ce type de bien se situe entre 5 % et 6 % nets, soit l’équivalent de la rentabilité brute d’un logement, à laquelle il faut encore retirer :

  • les charges de copropriété,
  • les éventuelles dépenses de rénovation,
  • le risque de vacance ou de défaut de paiement du locataire.

C’est donc une solution idéale pour préparer sa retraite par exemple, la fin de la vie active étant souvent synonyme de baisse du pouvoir d’achat.

De plus, les locataires signent avec la société de gestion des baux commerciaux de trois, six ou neuf ans. Enfin, le phénomène de « bulle » a épargné ce secteur, contribuant également à la stabilité des rendements.

La facilité de gestion

L’investisseur en SCPI est déchargé de toute contrainte de gestion et de trésorerie. Un professionnel de l’immobilier se charge en effet de la sélection des actifs à acheter ou à vendre, de leur valorisation, des relations avec les locataires (visites, recouvrement des loyers…). Par ailleurs, les différents frais (taxe foncière, entretien, rénovation, etc.) sont déjà déduits des loyers versés aux propriétaires.

Je réduis mes mensualités

Le rachat des parts d’une SCPI

Pour financer l’acquisition de parts d’une SCPI, l’épargnant peut recourir à un crédit immobilier pour un montant supérieur à 75 000 euros remboursable sur plusieurs années, ou à un prêt à la consommation pour une somme inférieure à ce plafond.

L’associé peut envisager un regroupement de crédits pour bénéficier d’un taux d’intérêt plus attractif ou pour financer le rachat de parts d’une SCPI.

Dans ce deuxième cas, il doit justifier d’une capacité d’emprunt suffisante, car l’organisme financier n’accepte de restructurer ses dettes qu’après une analyse minutieuse de son profil, de son scoring bancaire et de sa solvabilité, exactement que lors d’une demande de crédit classique.

Pour rappel, le groupement de prêts consiste pour un emprunteur à faire solder ses crédits en cours par un établissement qui devient son unique créancier. La mensualité associée au nouveau contrat groupé est allégée grâce à un allongement de la durée de remboursement. Ainsi, l’emprunteur qui rencontre des difficultés à honorer ses engagements a une opportunité de revenir à une situation financière stable.

S’il possède des parts d’une SCPI, il peut les inclure dans l’opération de rachat avec des prêts d’une autre nature.

La préparation d’un rachat de crédit SCPI est une étape essentielle avant de se lancer. Une fois simulation effectuée, l’accompagnement d’un courtier ou d’un professionnel de la gestion de patrimoine est recommandé. Ce dernier conseille son client pour l’optimisation de son actif et l’aide dans la recherche de la meilleure proposition de rachat. Il lui reste ensuite à constituer son dossier avec l’ensemble des pièces justificatives réclamées. Une fois le contrat de rachat signé, la loi accorde à l’emprunteur un délai de rétractation de 10 jours.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
top

Découvrez votre taux personnalisé

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.