Menu Crédit immobilier

Expatriés : acheter un bien en France - Gérer son bien à distance

SOMMAIRE

Vous vivez actuellement à l'étranger, et souhaitez acquérir un bien immobilier en France ?

87544958Gérer votre propriété à distance est possible, depuis l'achat proprement dit jusqu'à la gestion du bien en attendant votre retour, en passant par les travaux de réfection éventuels.

Pour que tout se passe sans heurt, la première option consiste à avoir recours aux services d'un gestionnaire à qui vous donnez procuration pour prendre soin de votre bien en votre absence.

Ses prestations incluent généralement les relations avec les locataires si vous décidez d'en prendre pour ne pas laisser la maison inhabitée trop longtemps, et rentabiliser votre investissement locatif. Mais vous pouvez également étendre ses pouvoirs jusqu'à être votre mandataire au sein du comité de copropriété.

Stipulez clairement dans le contrat les responsabilités qui reviennent à l'une ou l'autre partie (le gestionnaire et vous-même).

  • En ce qui vous concerne, vous aurez principalement en charge le paiement de toutes les charges induites.
  • Outre les honoraires de votre représentant, et l'impôt foncier, cela inclut le règlement des travaux de remise à neuf et d'entretien, et dans le cas où vous faites louer l'habitation, le suivi des locataires et tous les risques y afférents comme le recouvrement des loyers, carence locative...
  • Ces risques peuvent être couverts par une police d'assurance qui vous dédommagera en cas de problème, mais vous coûte évidemment le montant de la prime.

Éviter ce type de contraintes est possible en recourant à la seconde option, qui implique un type de contrat d'achat particulier. Cette deuxième alternative comporte elle-même deux formules :

  • La première consiste à investir dans un appartement inclus dans un immeuble ou résidence à usage de bureaux ou d'habitation pour des étudiants, des touristes... La gestion de l'ensemble des logements est assurée par un prestataire qui signe un contrat de bail commercial. Dans ce cas, c'est à lui qu'incombe la responsabilité de trouver des locataires, mais qu'il y parvienne ou non, il a obligation de vous régler mensuellement le loyer convenu.
  • L'autre possibilité consiste à acquérir un bien dit en « nue-propriété ». Cela signifie que le bien vous appartient légalement, mais que vous n'en avez pas la jouissance pendant une certaine période, généralement de 15 à 17 ans, au profit de l'usufruitier. Celui-ci se charge de l'exploitation de l'habitation, assume les charges et encaisse les revenus. Au terme de cette période d'usufruit, vous récupérez le plein usage de votre bien après que le bailleur ait effectué les travaux de remise à neuf nécessaires. Quant à votre « manque à gagner », il est pallié par la remise (ou décote) dont vous avez bénéficié sur le prix d'achat initial.

Faites appel à un spécialiste pour vous expliquer en détails les tenants et aboutissants de chaque option et vous aider à choisir celle qui vous convient le mieux suivant votre situation, le budget que vous êtes prêt à allouer au projet et vos objectifs.

Vous êtes expatrié ou non-résident ?

meilleurtaux.com vous propose un service dédié et des partenaires spécialistes afin de vous offrir un traitement rapide et à distance de votre demande de crédit immobilier.

Je dépose ma demande de crédit immobilier
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top