Menu Crédit immobilier

Statuts LMP/LMNP - Régime LMNP

SOMMAIRE

Régime Loi LMNP de Loueur en Meublé Non Professionnel

Si la somme des loyers que vous percevez reste inférieure à 23 000€ TTC par an et que par ailleurs, cette somme ne représente pas plus de la moitié de votre revenu global, vous avez le statut de Loueur Meublé Non Professionnel « LMNP ». Sinon vous êtes Loueur Meublé professionnel (LMP).

Les avantages fiscaux de la loi LMNP sont les suivants :

  • Vous déduisez les charges liées à votre investissement (intérêts d'emprunt, taxes..) de vos revenus locatifs (mais non de vos revenus globaux, comme c'est le cas pour le LMP).
  • Vous déduisez également les amortissements de votre investissement.
  • De plus, dans le cas des résidences avec services, vous pouvez vous faire rembourser la TVA que vous avez acquittée lors de l'achat du bien.

Vous vous constituez ainsi un patrimoine immobilier de qualité générant des revenus locatifs et vous ne payez pas d'impôt sur ces revenus locatifs puisque les déductions de vos charges viennent compenser vos revenus locatifs.

LMNP pour quel type de bien immobilier ?

L'investissement peut être réalisé dans le neuf ou dans l'ancien, mais seuls les logements dans des résidences avec services permettent la récupération de TVA, ce sont donc les investissements les plus intéressants, pour lesquels vous trouverez facilement des opportunités d'acquisition :

  • résidence de tourisme
  • résidence médicalisée
  • résidence d'affaire ou pour étudiants

Notez également que l'investissement en Loueur en Meublé non Professionnel (LMNP) dans une résidence de services peut être réalisé dans le cadre d'une défiscalisation de type Scellier, c'est le dispositif Bouvard-Censi, ou LMNP Scellier.

Sont bien sûr également possibles, avec des conditions d'exonération de l'impôt sur le revenu, mais sans récupération de TVA, les locations de :

  • chambres d'hôte ou gîte, dont les revenus sont exonérés à hauteur de 760 € / an
  • partie de votre résidence principale (une chambre), dont les revenus sont exonérés si le logement constitue la résidence principale du locataire et si le loyer est fixé dans des limites raisonnables (en 2012, 177 €/m2 en Ile-de-France et 129 € dans les autres régions)
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top