Menu Crédit immobilier

Quels montant et durée de prêt ? - Combien emprunter ?

SOMMAIRE

Combien emprunter ?

Il est évidemment difficile de répondre à cette question de manière précise car chaque dossier est un cas particulier.

Le conseil de meilleurtaux.com
Les mensualités maximum généralement admises se montent à 33 % du revenu net annuel (tel qu'il apparaît sur votre dernière déclaration d'impôt annuelle) divisé par douze. Ce qui signifie que vos revenus mensuels doivent être trois fois plus élevés que vos mensualités.

Le taux d'endettement accepté est fonction :

  • du niveau de revenu du ménage,
  • de la composition de la famille (revenu résiduel par personne après le paiement des charges de prêt),
  • de la durée du prêt (plus le prêt est court, plus le taux d'endettement élevé est accepté, car il sera toujours possible en cas de difficultés de rallonger la durée du prêt),
  • de la nature des revenus (ne seront généralement pas prises en compte les allocations familiales, l'aide personnalisée au logement...).

Dans le cas de certains prêts réglementés, notamment le 1 % patronal, le fait de dépasser le seuil de 33 %, (même de très peu) peut être un obstacle.

Voici toutefois quelques éléments qui vous aideront à savoir quel montant de prêt vous pourrez peut-être obtenir :

  • la stabilité et le niveau de vos revenus : c'est un élément clé pour déterminer si les banques accepteront de vous prêter sur la base d'un taux d'endettement de 33 %. Si vos revenus sont variables dans le temps et que vous n'avez pas de garantie sur leur évolution future, les banques seront plus prudentes et le taux d'endettement pourra être ramené à 25 %. Si, au contraire, vos revenus sont en augmentation régulière ou prévisible, vous pourrez atteindre 35 % voire 38 % d'endettement.
  • le montant du prêt : une fois vos mensualités maximales estimées, vous pouvez utiliser nos calculatrices financières pour déterminer le montant du prêt auquel elles correspondent. Vous pourrez porter la durée du prêt à 20, 25 ou 30 ans.
  • votre apport personnel : son montant est un élément essentiel pour évaluer votre qualité de crédit, votre capacité à épargner et bien entendu votre capacité à contribuer pour au moins 10 % au coût total du projet. Les banques accepteront d'inclure les frais d'agence dans le prêt qu'elles feront. En revanche, vous devrez payer les frais de notaire et les frais de garantie.
  • les prêts aidés : en fonction de votre niveau de revenu, de nombreux prêts et aides peuvent contribuer largement à réduire le coût total du projet (prêt 1 % employeur, prêt épargne logement, prêt à taux zéro, prêt accession sociale, etc.). Tous ces prêts et aides obéissent à des conditions strictes d'attribution qu'il faut connaître.
  • votre dossier personnalisé : une fois les calculs faits, et votre projet engagé, contactez votre courtier : il vous prodiguera les bons conseils et s'adressera à différentes banques. Les conditions qu'elles vous feront viendront influer sur le montant que vous pouvez emprunter.
Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top