Menu Rachat de Credit

La réglementation chinoise sur les quotas de véhicules « verts » n’entrera en vigueur qu’en 2019

 Véhicules sur une route chinoise

En juin 2017, la Chine annonçait sa décision de contraindre les constructeurs automobiles à respecter un certain quota de véhicules fonctionnant aux énergies renouvelables à vendre. Pour permettre le changement, un système de crédits relativement complexe sera mis en place. Mais au lieu de 2018, le démarrage est reporté à 2019.

Principe des « crédits verts » sur les véhicules vendus en Chine

Le 28 septembre dernier, le ministère de l’Industrie et des Technologies de l’Information chinois publiait une circulaire fixant la nouvelle date de lancement du projet.

Le principe reste en revanche inchangé. Chaque voiture est associée à un certain nombre de « crédits verts », les modèles électriques étant les mieux dotés.

Important Selon les futures règles, tout constructeur devra accumuler au minimum 10 % de crédits « véhicules verts » sur l’ensemble des ventes qu’il réalisera en 2019. Ce seuil augmentera à 12 % en 2020.

Le non-respect de ces dispositions expose les contrevenants à de lourdes amendes.

La nouvelle réglementation concerne tout groupe automobile qui fabrique ou importe plus de 30 000 véhicules « classiques » chaque année. Celui qui ne parviendra pas à remplir son quota de crédits pourra éventuellement en racheter à des concurrents ayant un excédent, sinon ils se verront infliger des sanctions financières.

Les constructeurs étrangers se préparent au changement sur le marché chinois

L’intention des pouvoirs publics d’imposer un quota de 8 % de crédits dès 2018 a définitivement été abandonnée, la majorité des acteurs du secteur s’étant insurgés contre ce calendrier trop serré.

Des firmes étrangères telles que Volkswagen ont dû repenser leur politique pour se plier à ces nouvelles exigences d’un marché crucial. Alors qu’elle y a écoulé 4 millions de véhicules en 2016, la marque allemande s’est alliée à la société JAC en Chine, avec un objectif de 400 000 véhicules hybrides et électriques vendus à l’horizon 2020 et 1,5 million d’ici 2025.

Nissan, General Motors, Daimler aussi envisagent des joint-ventures afin de renforcer leur offre de véhicules hybrides ou électriques. Ford donne l’exemple avec une récente joint-venture spécialisée dans l’électrique conclue avec le chinois Zotye. En 2025, 70 % de ses modèles proposés en Chine incluront l’option électrification.

Pour remplacer leur voiture, les consommateurs qui détiennent déjà plusieurs prêts peuvent effectuer au préalable un rachat de crédit.

Ce montage financier, qui allège leur mensualité grâce à un contrat unique à la durée de remboursement étendue, leur permet de dégager une trésorerie supplémentaire.

Archives

Rachat de crédits
Rachat de crédit au meilleur taux

Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités.

Demandez gratuitement un rachat de crédits
Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top