Menu Rachat de Credit

Un regain d’optimisme pour l'économie française en 2017

Les Français s’attendent à ce que l’année 2017 soit meilleure que 2016.

Un sondage mené par Harris Interactive pour RTL révèle que 58% des Français semblent optimistes en ce début d’année s’ils n’étaient que 53% l’an passé.

Réalisé chaque année depuis 2009, ce baromètre, baptisé « Bilan et perspectives », affiche que 54% des Français considèrent 2016 comme une année « négative ».

Seulement 43% d’entre eux estiment que l’année a été « positive », exactement les mêmes proportions qu’en décembre 2015. De ce fait, la population espère que l’année 2017 soit plus prospère que 2016. Tour d’horizon !

Optimistes, mais pas pour la présidentielle

Le baromètre aborde plusieurs thématiques, notamment celle de l’élection présidentielle. Il apparaît alors que 54% des sympathisants du Parti socialiste et 38% de ceux du Front de gauche ont été déçus par l’année 2016.

Du côté des Républicains, ils sont 46% à l’être. Enfin, le Front national affiche la proportion la moins importante avec seulement 34% des sondés déçus par l’année 2016. L’étude révèle par ailleurs que les personnes interrogées attendent plus de 2017.

70% des sympathisants du Parti socialiste, 66% des Républicains, 43% des adhérents du Front national et 8% de ceux du Front de gauche présagent en effet que 2017 sera une meilleure année. Harris Interactive estime toutefois qu’à la veille de cette année électorale, « aucun candidat à la présidentielle ne susciterait un regain de l'optimisme d'une majorité de Français ».

Emmanuel Macron apparaît néanmoins comme la personnalité sur laquelle les Français (74% des sondés) portent le plus leur espoir. Il est suivi par Marine le Pen (21% des sondés), François Fillon (20%) et Jean-Luc Mélenchon (13%).

Enfin, l’enquête révèle que l’élection de la présidente du Front national à la tête de la France rendrait 48% de la population pessimiste.

Terrorisme et chômage, priorités

78% des particuliers estiment que pour 2017, l’enjeu majeur est la lutte contre le terrorisme. RTL souligne d’ailleurs que cette lutte est « une priorité qui a connu une hausse de 19 points en deux ans ». Ils sont par contre 74% à prioriser la réduction du chômage et 67% celle de l’insécurité.

Pour ce faire, RTL affirme que les Français souhaitent « un président qui ait la carrure et la fermeté pour redresser la France ».

En somme, ils désirent notamment une augmentation de leur pouvoir d’achat, une amélioration de la croissance, de meilleures conditions de prêt (prêts classiques et rachat de crédit), « une réforme de l’école », plus de mesures écologiques, moins de chômage et moins de terrorisme.

Archives

Rachat de crédits
Rachat de crédit au meilleur taux

Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités.

Demandez gratuitement un rachat de crédits
Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top