Menu Crédit immobilier

Obtenir un crédit à la hauteur de ses possibilités d’endettement

Obtention crédit

Avant de contracter tout emprunt, voici quelques indicateurs essentiels à savoir : la durée du prêt, le taux d’intérêt, le taux d’endettement, le reste à vivre, l’apport personnel.

Selon un budget défini, et afin de mieux accompagner l’emprunteur dans sa démarche, les établissements financiers mettent en place des indicateurs et des mesures qui lui permettent de connaître sa réelle capacité d’endettement ou d’emprunt.

La capacité d’emprunt ou d’endettement, c’est le montant qu’un emprunteur peut obtenir auprès d’un établissement bancaire afin de financer son projet d’achat immobilier. Il est important que l’emprunteur connaisse sa propre capacité d’endettement.

Bien estimer la capacité réelle d’endettement

Tout indicateur confondu, quel que soit l’apport personnel de l’emprunteur dans son projet d’achat immobilier, sa capacité d’emprunt ne varie pas. C'est le taux du crédit immobilier qui peut lui être plus favorable. Deux variables essentielles entrent dans le calcul de la capacité d’emprunt : le taux d’endettement et le reste à vivre.

Les principaux indicateurs.

Le calcul de la capacité d’endettement de l’emprunteur repose sur deux principaux indicateurs. Le taux d’endettement précise combien l’emprunteur doit consacrer au paiement des dépenses qui lui sont récurrentes. C’est le rapport entre les charges du ménage et ses revenus. Cet indicateur permet à la banque de s’assurer que l’emprunteur ne s’endette pas plus que ses ressources ne le lui permettent.

D’une part, les ressources sont constituées par salaires, les pensions de retraite, les bénéfices industriels et commerciaux (BIC), les non commerciaux et agricoles, les revenus fonciers et des revenus de placements financiers réguliers. D’autre part, les charges réunissent les mensualités de remboursement de crédits en cours, le loyer mensuel, les pensions alimentaires versées à un ancien conjoint, ainsi que toute autre charge jugée récurrente.

Si ce taux d’endettement dépasse le seuil des 33 %, l’établissement financier peut ne pas accorder le prêt. Le reste à vivre est la somme disponible chez l’emprunteur après qu’il se soit acquitté de ses charges dans l’ensemble.

C’est également un indicateur important dans l’évaluation de la capacité d’emprunt. Le reste à vivre peut se voir réduit si le taux d’endettement est plus élevé. Si l’emprunteur désire rallonger la durée de son prêt, le reste à vivre augmente, seulement, le coût total du crédit sera en hausse.

Dans certains cas, du fait du coût de la vie plus élevé en région urbaine, le lieu d’habitation peut y être pris en compte. En moyenne, il faut compter entre 600 à 1.000 euros de reste à vivre pour un célibataire, ou encore prévoir 150 à 400 euros de plus pour chaque enfant à charge dans un ménage.

Augmenter son potentiel d’emprunt

Une façon d’augmenter ce potentiel est de restructurer ses crédits en cours. C’est-à-dire de regrouper les crédits à la consommation en un seul et unique prêt, ce qui permet d’allonger la durée de leur remboursement.

L’emprunteur pourra diminuer son taux d’endettement et maximiser ainsi ses marges de manœuvre pour son achat immobilier, surtout lorsque les crédits à la consommation ont été souscrits à un taux élevé. Nous proposons des outils de simulation de prêt en ligne afin de vous aider au calcul de votre capacité d’emprunt.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top