Menu Service Immobilier

Les prêts travaux

SOMMAIRE

Propriétaire de votre logement, vous désirez effectuer des travaux mais ne disposez pas de la somme d’argent nécessaire ?

Pas de panique ! Vous pouvez prétendre à plusieurs sortes de prêts travaux. Jusqu’à présent plafonnés à 21 500 €, ils montent, depuis le 1er mai 2011 et sous certaines conditions, à 75 000 € !

L’éco-prêt à taux zéro, spécifique aux travaux de rénovation énergétique

Quelles sont les caractéristiques principales de l’éco-prêt à taux zéro (ou "éco PTZ") ?

  • Il est réglementé par l’État, qui l’a créé en avril 2009 pour financer des travaux destinés à rendre votre logement plus économe en énergie, plus confortable et moins émetteur de gaz à effet de serre – à raison d’un seul éco-prêt à taux zéro par logement,
  • Il est réservé aux propriétaires (occupants ou bailleurs, ce dernier cas signifiant qu’il s’agit de la résidence principale d’un locataire) d’une résidence principale construite avant le 1er janvier 1990 (il ne concerne donc que les bâtiments anciens). Par ailleurs, le logement doit rester une résidence principale pendant toute la durée du remboursement,
  • Il est sans condition de ressources ni de revenu maximal de l’emprunteur !

Trois types de travaux d’économie d’énergie sont éligibles à un éco-prêt à taux zéro

1. Le "bouquet de travaux", c’est-à-dire un ensemble de travaux choisis dans au moins deux (l’éco PTZ est alors plafonné à 20 000 €) et, au plus, trois(plafond de 30 000 €) des catégories suivantes :

  • Isolation performante de la toiture,
  • Isolation performante des murs donnant sur l’extérieur,
  • Isolation performante des fenêtres et portes donnant sur l’extérieur,
  • Installation ou remplacement d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire,
  • Installation d’un chauffage utilisant les énergies renouvelables,
  • Installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant les énergies renouvelables.

eco pret ptz

2. Les travaux ayant pour objectif d’atteindre un niveau minimal de "performance énergétique globale". Il s’agit de travaux portant sur le chauffage, l’eau chaude, le refroidissement, l’éclairage, etc. Dans ce cas, le plafond de l’éco-prêt à taux zéro est fixé à 30 000 €.

3. Les travaux destinés à réhabiliter un système d’assainissement non collectif par un dispositif qui ne consomme pas d’énergie. L’éco PTZ est alors plafonné à 10 000 €.

Un éco-prêt à taux zéro s’établit donc au minimum à 10 000 € et peut monter jusqu’à 30 000 €, traditionnellement remboursables en une période de 10 ans (mais cela peut aller de 3 à 15 ans). Les mensualités de remboursement doivent être constantes.

Voici en résumé comment est plafonné le montant maximal d’un éco-prêt à taux zéro, en fonction de l’option choisie :

Bouquet de 2 travauxBouquet de 3 travaux ou plusPerformance énergétique globaleAssainissement non collectif
Plafond de l’éco-prêt à taux zéro 20 000 € 30 000 € 30 000 € 10 000 €

Source : ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

Comment obtenir votre éco-prêt à taux zéro ?

Une fois que vous avez choisi l’artisan (ou les artisans) qui réalisera/ont les travaux, rendez vous, muni de votre devis, dans l’une des banques ayant signé une convention avec l’État pour diffuser l’éco-prêt à taux zéro.

Une fois le prêt accordé, vous disposez de deux ans pour faire réaliser les travaux, sachant que l’éco PTZ peut vous être versé en une ou plusieurs fois.

Enfin, sachez que l’éco-prêt à taux zéro est cumulable avec d’autres aides, notamment celles de l’Agence nationale de l’habitat (l’Anah et son programme "Habiter mieux", d’un montant maximum de 1 600 € et dont l’objectif est de soutenir la rénovation thermique de 300 000 logements d’ici 2017) et des collectivités territoriales.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top