Assurance moto : comment trouver un contrat pas cher ?

L’assurance moto est un contrat à souscrire pour deux raisons : d’une part, il est obligatoire, d’autre part, il vous permet de vous sécuriser financièrement en cas de sinistre. Quelles garanties devez-vous envisager pour votre moto ? Est-il possible de payer moins cher ? On vous éclaire.

L’assurance moto est-elle obligatoire ?

Selon l’article L. 211-1 du Code des assurances, tout véhicule terrestre à moteur doit être assuré. La moto appartenant à cette catégorie, elle doit en toute logique être assurée.

La loi vous oblige à souscrire a minima une assurance au tiers. En effet, seule la garantie responsabilité civile est obligatoire, libre à vous ensuite de souscrire un contrat d’assurance moto plus complet.

L’assurance responsabilité civile a pour vocation de protéger les victimes d’un accident uniquement. Si vous êtes responsable de l’accident, votre compagnie d’assurances vient indemniser la victime au titre des dommages matériels, mais aussi des dommages corporels.

Cela vous permet, de votre côté, d’être couvert sur le plan financier et de ne pas assumer les dommages causés.

Je trouve la meilleure assurance moto

Quelles sont les garanties de l’assurance moto ?

L’assurance moto au tiers simple est l’une des trois formules d’assurance moto. Si elle est obligatoire, elle n’est pas nécessairement suffisante dans la mesure où les dégâts causés à votre moto ne sont, quant à eux, pas pris en charge. C’est vous qui devrez assumer toutes les réparations. Et si votre moto n’est plus utilisable, vous ne pourrez prétendre à aucune indemnisation pour en racheter une. C’est l’assurance moto la moins chère.

La deuxième solution à envisager est la formule au tiers intermédiaire. Cette fois, vous bénéficiez de garanties complémentaires :

  • vol, tentative de vol, voire vandalisme ;
  • bris de glace ;
  • incendie.

C’est une formule d’assurance souvent envisagée par les motards dont le deux-roues a quelques années et a perdu de la valeur.

La troisième option est l’assurance tous risques. Avec une formule assurant tous les risques, cette fois, vous pouvez obtenir une indemnisation de tous vos dommages, quel que soit le contexte. C’est la garantie dommages tous accidents qui vous indemnise pour les dégâts matériels causés à votre moto, même si vous êtes responsable du sinistre. Ce n’est pas l’assurance moto la moins chère, mais c’est la plus protectrice. Et, nous le verrons plus loin, payer trop cher votre assurance moto n’est pas une fatalité.

D’autres garanties peuvent être envisagées, certaines étant incluses au contrat, d’autres en option selon les formules d’assurance et les assureurs :

  • la garantie assistance panne 0 km pour être pris en charge même devant chez vous en cas de panne ou d’accident. Vous bénéficiez du remorquage de votre moto ou de réparations sur place ;
  • la garantie des équipements : l’équipement de moto est cher entre le blouson, le casque, les gants, le pantalon et les bottes. Avec cette garantie, vous obtenez une indemnisation pour racheter un équipement.
Je trouve la meilleure assurance moto

Assurance moto pas chère : les points de vigilance

Avant toute souscription d’un contrat de moto, il est nécessaire de consulter tous les termes du contrat. Vous devez naturellement étudier le niveau de garantie, mais vous devez aller plus loin, notamment en prenant connaissance du niveau de la franchise. Les compagnies d’assurances imposent des franchises, sommes restant à votre charge après indemnisation. Pour éviter toute dépense imprévue, veillez à trouver une franchise pas trop élevée, voire supprimée moyennant une hausse de la cotisation. Comparez les offres pour trouver le meilleur compromis.

Lisez bien également toutes les conditions générales et particulières pour prendre connaissance des éventuelles exclusions et des conditions précises de vos garanties. Une petite ligne peut parfois tout changer.

Assurance moto pas chère : comment le prix est-il déterminé ?

Le montant de la prime d’assurance moto est loin d’être fixe. Les assureurs disposent de grilles tarifaires et adaptent les prix selon votre profil spécifique.

Aussi, le montant de la cotisation d’assurance moto variera selon :

  • la marque et le modèle de la moto : toutes les motos sont différentes, certaines ont une valeur importante, un point dont il faut tenir compte au moment de fixer le prix de l’assurance moto ;
  • les caractéristiques de la moto : l’âge, le nombre de kilomètres, la puissance, tous ces éléments impactant également le risque ;
  • l’utilisation de la moto (quotidienne ou occasionnelle) et le lieu de stationnement (garage fermé, ouvert ou voie publique) ;
  • le niveau des garanties souscrites, l’assurance au tiers étant la moins chère ;
  • votre profil : le coefficient de bonus-malus est étudié par l’assureur, un motard malussé paiera une majoration. Le jeune conducteur paie, lui aussi, une surprime en raison du risque lié à son inexpérience. Un motard résilié verra lui aussi le montant de sa cotisation majorée.
Je trouve la meilleure assurance moto

Comparer pour payer moins cher votre assurance moto

Si vous recherchez l’assurance moto la moins chère, la solution la plus simple est d’utiliser notre comparateur d’assurances. Cet outil en ligne vous permet, sans bouger de chez vous, d’obtenir les devis de différents assureurs en ne faisant qu’une seule et même demande.

Remplissez un court formulaire qui nous permet de mieux cerner votre besoin et de vous proposer les offres les mieux adaptées. Comparez les garanties, en restant vigilant sur les points annexes tels que les franchises, puis comparez les prix. L’objectif est ici de trouver l’assurance moto la moins chère à garanties égales et, ainsi, d’envisager d’importantes économies chaque année.

Vous aviez déjà une assurance moto et ce comparatif vous a permis de constater que votre assurance n’était pas la moins chère ? N’oubliez pas que la loi Hamon vous permet de résilier à tout moment à partir d’un an de contrat. Vous devez simplement respecter un préavis d’un mois. Envoyez un courrier recommandé, la résiliation interviendra sous 30 jours.

Veillez à souscrire votre nouveau contrat dans ce laps de temps pour ne pas rouler ne serait-ce qu’une journée sans assurance. Non seulement cela représente un risque financier en cas d’accident, mais vous pourriez être lourdement sanctionné par les forces de l’ordre.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.