La remise en configuration d'origine de votre moto

Configuration de moto

Découvrez en quelques lignes la procédure détaillée pour la remise en configuration d'origine de votre moto !

Suite à la publication de l'arrêté portant sur le rétrofit de la fin du bridage à 100 chevaux le 15 avril 2015, rendre à sa moto toute sa puissance est désormais légal. Tour d'horizon !

Les conditions préalables

Avant d'engager la procédure de débridage, il importe de vérifier si la moto est éligible à " la remise en configuration d'origine ". Cinq conditions sont ainsi requises.

En premier lieu, le propriétaire du deux-roues doit être titulaire d'un permis A. Celui qui est sous le régime du permis A2 doit respecter le bridage à 35 kW c'est-à-dire qu'il lui est interdit de conduire une moto de plus de 100 ch. Ensuite, la moto doit faire l'objet d'un bridage à 100 ch. La troisième condition est que le deux-roues soit homologué Euro 3.

De surcroît, pour être éligible, celui-ci doit intégrer un système ABS d'origine fonctionnel. Enfin, la moto doit être conforme au type de réception. Outre les échappements et accessoires homologués, aucune modification ne doit avoir été apportée sur la moto.

La procédure de débridage

Relativement simple, la procédure de remise en configuration d'origine est effectuée en contactant un concessionnaire agréé de la marque qui est le seul autorisé à réaliser cette opération.

Ce dernier contrôle dans un premier temps l'état de la moto et s'assure de sa conformité avec le type de réception, à défaut de quoi il doit commander et réinstaller les pièces d'origine.

Une fois que la conformité a été vérifiée, le concessionnaire demande une attestation auprès du constructeur à réception de laquelle il effectue l'opération permettant de finaliser le bridage (pose des pièces requises et/ou ajustement de la cartographie d'injection).

Pour finir, il installe une plaque de modification sur le châssis. Le propriétaire récupère ainsi sa moto et son attestation de remise en version d'origine avant de procéder à la modification de sa carte grise selon les nouvelles spécifications. Il est recommandé au propriétaire de choisir une assurance moto pour protéger son véhicule débridé.

La modification de la carte grise et les tarifs

Pour modifier sa carte grise, le motard doit obligatoirement le faire en préfecture (et non sur internet), étant donné qu'il s'agit d'une simple modification mais non de la création d'une nouvelle carte. Pour ce qui est des tarifs, cette modification est taxée entre 27 euros et 21 euros.

Quant au débridage, les principaux constructeurs ont établi des forfaits couvrant l'intégralité de l'opération. Certaines sociétés proposent même le débridage des modèles achetés cette année.

Il faut généralement compter entre 190 et 800 euros selon la marque et le modèle. À préciser que les pièces commandées en supplément pour remettre le deux-roues en configuration d'origine ne sont pas prises en compte dans ces estimations.

Comparez les
assurances moto
Comparaison en moins de 5mn
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Comparaison en
moins de 5mn
je trouve la meilleure
assurance moto
Assurance moto
Comparez les meilleures assurances moto
Comparaison
en moins de
5mn
Comparez et trouvez la meilleure assurance moto

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.