Menu Crédit consommation

La génération Z, pionnière en matière de moyens de paiement

Ecrito generation Z

Une étude réalisée par Cofidis révèle qu’en matière de paiement, les jeunes de la génération Z ont des attentes et des comportements d’achat différents de leurs aînés. En effet, ce sont les plus férus de solutions dématérialisées et plus largement, de toutes les technologies permettant d’accélérer le processus.

Succès des nouveaux moyens de paiement auprès des 18-24 ans

Cofidis, établissement français spécialisé dans le prêt à la consommation, a réalisé en partenariat avec l’institut Gfk une étude intitulée « les moyens de paiement selon les générations : état des lieux et prospective ». Un des principaux constats montre que la Génération Z n’hésite pas à prendre les devants en matière de paiement.

En effet, nés et ayant grandi avec les nouvelles technologies, les 18-24 ans ont la capacité de les intégrer très rapidement dans leurs habitudes de vie.

Ainsi, la carte bancaire reste le moyen de paiement le plus fréquemment utilisé, mais ils n’hésitent pas à essayer les outils innovants qui leur sont proposés.

Ainsi, 20 % d’entre eux ont déjà eu recours au paiement mobile avec la technologie NFC au cours des derniers mois, quand la moyenne pour l’ensemble de la population n’est que de 10 %.

De même, 8 % sont passés par les réseaux sociaux pendant l’année écoulée, soit deux fois plus que les 25-34 ans (4 %) et le panel (3 %). Et le paiement par objet connecté intéresse 27 % des sondés appartenant à cette tranche d’âge, contre seulement 15 % pour tous les Français.

Intérêt croissant pour le mobile

Pour les jeunes de la génération Z, l’objectif est de se simplifier son acte d’achat et de gagner du temps, sans sacrifier à la sécurité. Les 18-24 ans attendent ainsi deux nouveautés : l’authentification via empreinte digitale (64 % contre 46 % pour l’ensemble de la population) et le paiement « one clic » (39 % contre 28 % des Français).

À l’avenir, 43 % d’entre eux plébiscitent des solutions utilisant le mobile et 30 % souhaitent pouvoir faire de leur smartphone leur moyen de paiement par défaut. En comparaison, seuls 28 % et 23 % respectivement des Français partagent ces attentes.

Le directeur des partenariats chez Cofidis Retail, Guillaume Leman, conclut que « les comportements et desiderata des 18-24 ans sont le reflet du futur dans le domaine du paiement ».

Mais l’aspect technique ne suffit pas, les moyens de paiements dématérialisés et mobiles sollicités doivent faire partie d’une démarche globale permettant une expérience fluide pour les consommateurs.

L’analyse des paiements des 12 derniers mois montre que 97 % des Français se servent en priorité de la carte bancaire.

D’autres outils se développent, notamment le paiement par carte bancaire sans contact (61 % d’utilisation au cours de l’année écoulée), les services de paiement en ligne comme PayPal ou Paylib (51 %). Le paiement par mobile sans contact et via les réseaux sociaux reste en revanche beaucoup moins courant.

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top