Menu Crédit immobilier

Qu'en est-il aujourd'hui de l'épargne des Français ?

On va parler aujourd'hui très rapidement de la possibilité de placer vos disponibilités...

Marc Fiorentino: Je m'appelle Marc Fiorentino, je suis co-fondateur de MeilleurPlacement, je suis avec vous, avec Yannick Hamon, l'autre co-fondateur, puisque pour être co-fondateur, il faut être au moins deux. Et on va parler aujourd'hui très rapidement de la possibilité de placer vos disponibilités. L'avantage, les inconvénients de la situation qu'on vit actuellement, c'est que, comme vous le savez, il y a une épargne forcée et cette épargne forcée malheureusement Yannick, elle dort un peu aujourd'hui sur les comptes courants. Elle dort en cash. D'abord, est-ce qu'on a une idée de l'amplitude de cette épargne ?

Yannick Hamon: Oui alors. C'était un phénomène qui était amorcé, c'est-à-dire que l'on s'est rendu compte, et tu l'as pas mal souligné, ces derniers trimestres, on battait déjà des records d'accumulation d'argent sur les comptes courants et sur les livrets. Donc, tous les indicateurs étaient au maximum. Et évidemment alors, on va balayer, nous on a un regard purement économique, financier, de l'argent sur le sujet, on va balayer un petit peu tous les effets et tout le drame qui peut se passer actuellement, mais sur la seule question de l'argent effectivement.

Ce phénomène, qui était amorcé depuis quelques années en France, d'accumulation d'argent non placé ou placé à très faibles rendements, évidemment, est en train d'exploser et je crois que les derniers chiffres donnent 55 milliards de plus depuis le début du confinement.
précise Yannick Hammon

Marc Fiorentino: On avait déjà 600 milliards, je parle sous ton contrôle, 600 milliards qui étaient à la fois dans des comptes courants, donc des comptes courants, c'est vraiment de l'argent de particuliers qui est sur le compte de la banque qui ne rapporte zéro. Et dans les 600 milliards, il y a l'argent, parce qu'il y a beaucoup de cash en circulation, l'argent qu'on a dans son matelas ou l'argent qu'on garde en cash. Et là ce qu'on est en train de dire, c'est l'OFCE qui a donné cette estimation, le gouvernement dit même que ce sera plus, il y a à peu près 55 milliards d'euros et le gouvernement dit 100 milliards d'euros qui, lié au fait qu'il y a toute une partie du budget des ménages qui ne peut pas se placer aujourd'hui, qui ne peut pas se dépenser : la restauration, les vacances et autres, et bien tout cet argent est en train de tomber, et nous, notre propos très rapidement, ça va être de dire aux gens : finalement, cette épargne forcée, il y a une partie qu'ils vont utiliser dans quelques temps. C'est à dire que c'est de la consommation qui est retardée, mais il y a une partie qui est de l'épargne. Qu'est-ce qu'on en fait Yannick ?

Yannick Hamon: Dans cette période-là, il y a plusieurs choses à faire. Déjà, on peut avoir un petit peu plus de temps, regagner un peu du temps, c'est aussi pouvoir essayer de prendre en main son patrimoine et la vision globale et commencer par le simplifier. Je m'aperçois qu'il y a beaucoup trop de petites enveloppes qui ont été ouvertes dans les patrimoines, qui ne servent pas forcément à répondre à des objectifs précis de vie patrimoniale. On peut avoir quelques centaines, quelques milliers d'euros. Parfois, on l'a fait pour faire plaisir à son partenaire historique. Un patrimoine efficace, c'est un patrimoine sain. Donc, en gros, aujourd'hui, un compte courant, avec un Livret A et un LDD, un Livret de Développement Durable, ça suffit logiquement largement pour couvrir tous les besoins qu'on va appeler conjoncturel, la petite épargne dont on a besoin pour avoir un trimestre ou deux trimestres devant nous pour faire face à éventuellement des dépenses qui n'avaient pas été anticipées. Aujourd'hui, pour ceux qui ont la chance d'en avoir, on est largement au-delà de ça, donc il faut simplifier et essayer malgré tout que cet argent nous rapporte au moins un petit peu. Alors on sait qu'évidemment, on n'a pas aujourd'hui des taux sans risque qui nous permettent, comme il y a 5 ou 6 ans, de gagner 4 ou 5%. Mais aujourd'hui, des placements sans frais d'entrée en assurance vie à 100% fonds en euros, en l'occurrence ça existe, et notamment au sein du groupe Meilleurtaux.

Marc Fiorentino: 100% fonds en euros, c'est-à-dire que là Yannick ce que tu es en train de dire c'est qu'on a la capacité finalement de prendre une enveloppe qui, aujourd'hui, dort sur un compte courant qui rapporte zéro.

Alors, les gens le mettent un peu sur le Livret A. Le Livret A c'est 0,50%. C'est mieux que zéro.
explique Marc Fiorentino

Mais toi, ce que nous dit aujourd'hui, c'est qu'il faut aller sur de l'assurance vie, d'accord, et sur cette assurance vie, il faut aller sur le fonds en euros et il y a de la possibilité aujourd'hui d'avoir des produits 100% fonds en euros, c'est-à-dire garanti en capital sans zéro risque.

Yannick Hamon: Moi, aujourd'hui, je suis obligé de parler de ce que je connais et de ce qu'on a réussi nous, toi et moi d'ailleurs, on a résisté par rapport à des assureurs, une organisation qui fait en sorte que notamment depuis le mois de septembre, on essaie d'orienter les Français et les épargnants à avoir ce qu'on appelle de l'unité de compte. En tout cas, à avoir des choses qui sont un capital non garanti. Aujourd'hui, dans une gamme au sein du groupe Meilleurtaux par la présence de Meilleurplacement.com qu'on représente, on peut accéder sans frais d'entrée à 100% de fonds en euros. Alors le but, c'est soit d'y rester, il n'y a pas de souci avec ça. On aurait une ambition de rémunération, j'espère au-delà des 1,50% pour 2020. En tout cas, pour 2019, c'était un 1,76% net de frais, donc ça fait toujours quand même mieux qu'un livret A.

Marc Fiorentino: Alors attend, chez Meilleurplacement.com, donc avec 100% fonds en euros garantis en capital. J'ai placé mon argent chez Meilleurplacement.com en 100% fonds en euros, en 2019, j'ai gagné 1,76% net de frais. Et là, qu'est-ce qu'on peut espérer sur 2020 ? Tu dis autour de 1,50%. Il n'y a pas d'engagement, mais c'est...

Yannick Hamon: On peut imaginer que les objectifs et l'érosion un petit peu de cette rentabilité nous coûtent entre 10 centimes et 50 centimes. Donc, si je me mets un point entre les deux, ça fait à peu près 1,50%.

Marc Fiorentino: Aujourd'hui si on résume ce que tu nous dis et le message qu'on peut passer aujourd'hui aux gens qui nous écoutent. C'est 1/ occupez-vous de votre argent quand même, vous avez un peu de temps donc passez quelques minutes. Simplifier les placements. Ne laissez pas dormir votre argent. Globalement, l'argent sur le compte courant, ça doit couvrir un trimestre ou deux trimestres de dépenses courantes. Le reste, donc ce que tu nous dis Yannick, et c'est le message fort au jour d'aujourd'hui. C'est de dire, cet argent-là, mettez-le sur un contrat d'assurance vie. Si vous ne voulez pas prendre de risque, 100% fonds en euros, bien évidemment, alors on fait de la pub pour nous, pour Meilleurplacement.com, mais de toute façon, il faut que ce soit des produits qui sont sans droit d'entrée et avec des frais de gestion qui sont les plus bas possible, j'imagine.

Yannick Hamon: De toute façon, c'est intégré en l'occurrence dans la performance nette du fonds en euros.

Aujourd'hui, les standards d'un bon contrat d'assurance vie, c'est zéro frais d'entrée, zéro d’arbitrage et si possible, un maximum de 0,60 - 0,70% de frais de gestion. C'est comme ça que votre performance sera optimisée dans un premier temps.
précise Yannick Hammon

Et Dieu sait si, dans un monde de taux bas, l'empreinte des frais est beaucoup plus importante, donc il faut être effectivement obsédé aujourd'hui par ça, il n'y a plus aucune raison aujourd'hui de payer des frais. Et quand je dis il faut profiter, on fait bien le ménage un petit peu chez soi pendant cette période de confinement, si, on peut aussi faire un peu le ménage dans son patrimoine, éliminer les placements superflus et surtout, être capable de sanctionner les placements qui ne sont plus à jour des standards de 2020 qui nous permettront d'affronter la suite. Donc, faites-le, qu'on ait un tempérament sécuritaire ou pas, commencez par faire du 100% fonds en euro, c'est toujours une bonne chose, parce qu'une fois qu'on a fait ça, rien ne nous empêche de prendre le temps, d'analyser la situation avec son conseiller, avec nous, avec toi, de se nourrir de la situation qui est assez complexe, pourquoi pas pour diversifier ensuite, si on en a le tempérament. Il y a certainement des cartes qui sont rebattues aujourd'hui.

Je vous rappelle quand même que le CAC était largement au-dessus de 5 000 points avant le Corona. On est, selon les jours où on se parle, on est entre 4 000 et 4 500. Ça change quand même nettement l'intérêt, éventuellement, d'aborder les marchés boursiers, par exemple. On peut penser dans l'assurance vie aussi, que la place de l'immobilier, la place du rendement, peut-être qu'on va attendre un petit peu pour voir quel va être le prochain sujet qui va être le plus adapté et sur lequel on va pouvoir porter le plus de convictions. Je note quand même que, un peu plus techniquement, il y a aujourd'hui de la volatilité. Des produits structurés qu'on est en train de fabriquer dans ces périodes de volatilité sont quand même de bien meilleure qualité que ce qu'on pouvait trouver il y a encore deux mois. Donc trois étapes.

  • 1/ Ne pas laisser dormir son argent à 0 ou à 0,50%. En tout cas, l'argent qu'on peut envisager un peu plus long terme, tant qu'à faire il vaut mieux qu'il nous rapporte à nous. Pourquoi pas 1,50%.
  • 2/ Faire un sas de réflexion à ce moment-là, soit pour rester 100% en fonds en euros ou pourquoi pas, s'adapter à des horizons, des projets ou à des opportunités de marché
  • 3/ Diversifier un petit peu plus pourquoi pas, une épargne à destination des marchés boursiers, des marchés immobiliers au sein de l'assurance vie tels que SCPI, SCI, etc. ou de produits structurés.

Ça me semble être les bonnes étapes, tranquillement et toujours dans la sérénité.

Marc Fiorentino: Très bien. On en reste là pour aujourd'hui. Yannick, merci. Merci à tous et on se retrouve très prochainement pour d'autres conseils très avisés.

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.