Les Parisiens de moins de 35 ans restent très profondément attachés à la ville

famille de moins de 35 ans

Les confinements successifs engendrés par la crise sanitaire ont accentué l’attrait des Français pour les villes moyennes, les zones périphériques et les campagnes au détriment des centres urbains. Cependant, alors que le taux d’acquisition de résidences secondaires et semi-principales dans ces secteurs a grimpé en flèche, cela a été uniquement observé auprès d’une petite partie de la population.

Les jeunes actifs cherchent à s’implanter dans la capitale

Important Selon les résultats du 1er observatoire des jeunes et de la ville mené par OpinionWay, 48 % des jeunes Français âgés de moins de 35 ans souhaitent s’installer dans la capitale, alors que 65 % d’entre eux aspirent à vivre dans l’une des principales métropoles de l’Hexagone, dont Paris. Ces choix sont guidés par le cadre de vie dont ils pourront y bénéficier.

26 % d’entre eux estiment que les grandes villes offrent de meilleures opportunités professionnelles (contre 18 % de la population générale). 37 % sont principalement attirés par le dynamisme culturel de ces agglomérations, 36 % par les commodités comme les restaurants et commerces et 28 % par les services santés qui s’y trouvent.

À noter que si vous êtes un primo-accédant, le moment est propice pour se lancer dans un projet immobilier. En effet, les conditions d’octroi de prêt ont été assouplies pour ce type de profil.

Une situation avantageuse pour les propriétaires

Les jeunes actifs français n’ont pas connu les mêmes difficultés que leurs aînés qui ont dû passer le confinement dans un petit appartement avec des enfants. Au contraire, ils trouvent que les grandes villes sont très agréables à vivre.

Ils font alors partie des 81 % des habitants des villes de plus de 100 000 habitants à se réjouir de leur cadre de vie. L’idée de devenir propriétaires de leur résidence principale attise encore plus leur envie de s’installer en ville.

À titre informatif, 85 % des jeunes propriétaires sont satisfaits de leur logement. Chez les jeunes locataires citadins, ils sont 74 % à apprécier leur cadre de vie.

Selon les résultats de cette étude menée par OpinionWay pour Virgil, une start-up spécialisée dans le financement de l’accession à la propriété, 16 % seulement de ces jeunes citadins âgés de moins de 35 ans estiment que la vie en zone plus rurale est une option plus attrayante.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.