Menu Crédit immobilier

Les rachats et les renégociations de crédit sont devenus légion

Rachat renégociation crédit

En matière de crédit immobilier, 2020 était bien parti pour continuer sur la même lancée que celle qui a prévalu en 2019, à la différence près que les renégociations et demandes de rachats de crédit représentaient la majorité des dossiers traités par les banques au cours des quatre premiers mois de l’année. Puis, la pandémie est passée par là, et le marché a été stoppé net dans son élan.

Les emprunteurs veulent disposer d’un délai plus long pour rembourser leur crédit

De janvier à avril, les établissements bancaires et autres organismes de crédit ont dû traiter un nombre important de renégociations de crédit, voire de rachats. Certes, les emprunteurs espèrent bénéficier des conditions de financement toujours exceptionnelles. Toutefois, ils ne cherchent pas forcément à réduire le coût de leur crédit (en obtenant un taux plus intéressant, par exemple).

ImportantCe qui semble être la priorité des emprunteurs aujourd’hui, c’est avant tout de disposer de plus de temps pour rembourser leur prêt. Les renégociations portent donc essentiellement sur la durée du remboursement.

Or, il ne faut pas oublier qu’à la fin de l’année dernière, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) avait émis des recommandations afin de, justement, limiter les délais, allant jusqu’à interdire le prêt immobilier courant sur plus de 25 ans.

À noter que la durée moyenne des prêts en 2019 était de 20,3 ans, une moyenne jamais atteinte auparavant.

Les taux sont restés à un niveau relativement bas

À l’heure actuelle, les conséquences des deux mois de paralysie occasionnés par le confinement ne sont pas encore vraiment perceptibles sur le marché du crédit immobilier.

Une légère hausse a été constatée en avril, une progression que les analystes expliquent par la multiplication des renégociations, mais qui n’a pas marqué le début d’une tendance comme ils auraient pu le penser.

ImportantQuant au profil type des candidats à l’emprunt, il s’agit dans la majorité des cas de secundo accédants désireux de changer de résidence principale (un peu plus de 50 %). Ceux qui achètent pour la première fois ne représentent que 27 % des demandes.

Concernant les revenus, ceux qui gagnent un peu plus de 33 000 euros par an ont eu plus de chances de valider leur dossier. En général, le remboursement de leur crédit requiert 30,3 % de leurs revenus, ce qui est bien inférieur au seuil de 33 % fixé par le HCSF.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.