Menu Crédit immobilier

La revanche des villes moyennes

2019 1211 baromètre comparateur jobijoba

En collaboration avec l’expert du recrutement Jobijoba, le célèbre comparateur en crédit et assurance Meilleurtaux.com publie pour la 3ème année consécutive l’indicateur « Work & Live », baromètre comparant l’attractivité dans les 30 plus grandes villes françaises.

Afin d’établir un classement fidèle à la réalité du marché et de les hiérarchiser autour des mêmes critères, Meilleurtaux.com et Jobijoba sont partis d’un simple constat : un emploi stable et le salaire qui en découle conditionnent généralement l’accès au logement. C’est donc autour de ces 3 données – emploie, salaire, logement – que s’est construit le palmarès des villes françaises offrant le plus d’opportunités pour trouver job ET logement.

Un contexte favorable pour de nombreuses villes

L’année 2019 a été excellente pour les acheteurs d’un bien immobilier qui ont bénéficié de taux d’intérêt extraordinairement bas, alors que la hausse des prix a été finalement globalement contenue
selon Maël Bernier, Directrice de la communication et porte-parole de MeilleurTaux.com

Important Pour les 30 villes étudiées, le prix moyen d’un bien immobilier s’élève à environ 2934€/m2 pour acquérir un bien de 63m2 en moyenne.

Le nombre d’offres d’emploi apparaît en hausse sensible dans de nombreuses villes
d’après Thomas Allaire, DG de Jobijoba

Un podium inédit

Et cette année, c’est une très bonne nouvelle pour Besançon car pour sa première apparition, c’est lui qui occupe la tête du classement avec 13,13 offres en CDI pour 100 habitants et un pouvoir d’achat de 74m2. Combiné à un faible prix au m2 (1 984€), la préfecture du Doubs offre un excellent ratio qui lui permet d’atteindre la première marche du podium.

Cette première place, quelque peu étonnante, s’explique par un marché de l’emploi très dynamique, porté par un tissu industriel qui résiste bien et par le secteur tertiaire
souligne Thomas Allaire

Sur le reste du podium, on retrouve Orléans et Saint-Etienne avec un pouvoir d’achat respectivement de 67 m2 et 114 met un nombre de CDI de 14,42 et 8,24 pour 100 habitants. C’est avec un marché de l’emploi en pleine expansion et une surface immobilière accessible en hausse que la cité johannique et Saint-Etienne occupe la tête de liste au côté de Besançon.

Les villes qui ont la cote, ne sont pas toujours les plus profitable

La ville lumière s’élève – difficilement - à la 26ème position. La capitale reste très attractive en termes d’emploi mais l’accès au logement se fait de plus en plus difficile et le pouvoir d’achat est de "seulement" 22m2.

La belle endormie arrive en 6ème position du classement pour l’emploi mais la métropole est très chère sur le plan de l’immobilier avec un pouvoir d’achat de 32m2 se classant juste derrière Paris, et c’est cet aspect qui pénalise Bordeaux et qui le place en 20ème position du classement général.

La capitale des Gaules se distingue – et de loin – par son très fort taux d’employabilité (24 offres de CDI pour 100 habitants) ce qui la hisse au 1er rang de ce baromètre pour cet aspect mais, son pouvoir d’achat en baisse la place au 28ème rang immobilier.

Lyon prend clairement le chemin de Bordeaux et dans une moindre mesure de Paris en termes de pouvoir d’achat immobilier
observe Maël Bernier

Cette différence fait tomber Lyon à la 6ème place du classement général.

Le champion détrôné

Le champion en titre du classement « Work & Live » est en pleine chute libre : lors du premier classement en 2017, Lille s’était élevé au 1er rang du baromètre et 2ème à celui de 2018. Cette année, il se retrouve 14ème du classement derrière Angers et Dijon. Avec un pouvoir d’achat de 51m2 (contre 49 l’année précédente), c’est son nombre d’offre d’emploi qui lui vaut cette baisse.

Lille affiche cette année 9,5 offres en CDI pour 100 habitants, contre 10,7 en 2018

assure Thomas Allaire

3 villes « à la traine »

En queue de peloton, on retrouve Nice (28ème), Marseille (29ème) et Nîmes (30ème). Avec un nombre de CDI pour 100 habitants parmi les plus faibles et un pouvoir d’achat limité. Le pourtour méditerranéen reste donc dans le rouge : Nice affiche un pouvoir d’achat de 39m2 la plaçant parmi les villes les plus chères, Nîmes s’expose au plus faible taux d’offre CDI avec 1,8 offre pour 100 habitants et quant à la cité Phocéenne, malgré un pouvoir d’achat en très légère hausse, elle reste dans un élan qui la tire vers le bas.

Cette 3ème édition du baromètre « Work & Live » est pleine de surprises et démontre une fois de plus que les villes « tendances » du moment n’offrent pas toujours le meilleur compromis en termes d’emploi et de logement – soit l’immobilier et cher comme à Bordeaux et à Lyon, soit l’emploi n’est pas au rendez-vous comme sur le pourtour méditerranéen. Les villes moyennes, à l’instar de Besançon et Orléans, confirment qu’elles savent tirer leur épingle du jeu.

observent Maël Bernier et Thomas Allaire

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.