Menu Crédit immobilier

Immobilier en région parisienne : les zones périphériques ont la cote

Cote immobilier zone région parisienne

L’immobilier hors de prix dans la capitale incite les aspirants à la propriété à se rabattre sur les zones situées en banlieue parisienne à l’instar d’Asnières, Bagnolet et Malakoff. Ces communes n’échappent toutefois pas non plus à la flambée des prix. Malgré des tarifs moins élevés que dans le centre de la Cité des Lumières, elles ont aussi enregistré des hausses spectaculaires des prix au cours de ces dernières années.

Des records de progression des prix

L’attrait phénoménal d’Asnières, Bagnolet et Malakoff s’explique notamment par :

  • une extension de la desserte en transports en commun ;
  • un réaménagement des espaces urbains.

Chacune de ces villes a enregistré une hausse des prix de l’ordre de +20 % ou plus sur cinq ans. Sur dix ans, la progression se rapproche de 45 % et 50 %.

Quel taux pour votre projet ?

Asnières gagne de l’attractivité auprès des acquéreurs

Depuis quelques années, Asnières est devenue le nouvel eldorado des familles de cadres à la recherche d’un logement plus grand et mieux situé, mais à la hauteur de leur budget.

Cette catégorie d’acheteurs peut souscrire un prêt relais au cas où ils envisageraient de vendre leur ancien logement.

Franck Touboul, directeur de l'agence Village Bleu, affirme que

Les futurs propriétaires sont prêts à aller au-delà de la Seine pour habiter dans une résidence avec jardin et jouir d’un meilleur environnement.

Franck Touboul

Les biens les plus plébiscités sont situés dans le centre-ville, dans les environs de la gare et du quartier des Philosophes.

Des biens atypiques à Bagnolet

Bagnolet attire les acheteurs avec ses biens insolites. Dans le quartier très coté des Coutures, les lofts avec de grands volumes et d’immenses verrières sont très appréciés.

Ces habitations fraîchement rénovées témoignent des vestiges du passé populaire de la ville. Le prix du mètre carré peut atteindre les 5 500 euros.

Dans le nord de la commune, l’immobilier devrait décoller d’ici quelques années avec le développement de projets immobiliers et l’ouverture de la station 11 du métro à Romainville. Le mètre carré se négocie entre 4 000 et 4 500 euros.

Quel taux pour votre projet ?

Malakoff : un marché de report

D’après Sébastien Lozac'h, directeur de l'agence ERA AAA Immobilier,

Les Parisiens se tournent aussi progressivement vers Malakoff où les prix des biens sont beaucoup plus raisonnables.

Sébastien Lozac'h

Ses quartiers animés sont appréciés. Le mètre carré peut atteindre les 7 000 euros à proximité de la place de la Mairie et du Marché.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.