Menu Crédit immobilier

Taux directeurs : Statut quo pour la BCE

Siège de la BCE

Certes, l’inflation a légèrement rebondi en 2016, mais c’était surtout grâce à la hausse des prix du pétrole, et celle-ci reste toujours sur une tendance stagnante. Ainsi, pour faire remonter les prix, la Banque Centrale Européenne a décidé de poursuivre sa politique monétaire ultra-accommodante en laissant ses taux inchangés à 0 %.

Les taux maintenus à leur niveau actuel

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé qu’elle ne relèvera pas son taux de prêt marginal, c’est-à-dire le taux qui s’applique aux prêts à court terme, actuellement à 0.25 %. Elle a aussi décidé de maintenir le taux de dépôt à 0,40 %. Selon la BCE, « ses taux d’intérêt directeurs devraient rester à leur niveau actuel, voire légèrement reculer pour une période de temps prolongé, et même après le rachat de dettes ».

Par ailleurs, l’institution monétaire a prolongé son programme de rachat de dettes souveraines jusqu’en décembre 2017. Dans un premier temps, elle rachètera 80 milliards de titres de dettes d’États par mois jusqu’en mars. Puis, à partir d’avril, elle fera passer le volume de ses rachats à 60 milliards d’euros mensuels.

La BCE n’a toutefois pas exclu la possibilité d’une prolongation de son programme au-delà de 2017 ou d’une hausse du volume des rachats si son objectif d’inflation de 2 % à moyen terme n’est pas atteint.

Inflation : une évolution en trompe l’œil

En décembre, le taux d’inflation s’est établi à 1,1 % dans la zone euro, après avoir progressé de 0,5 % par rapport à novembre. Pourtant, cette augmentation a été notamment due aux hausses des prix du pétrole et des aliments frais, et non pas à un inversement de la tendance. Ainsi, l’inflation sous-jacente (excluant les produits alimentaires volatils et l’énergie) a atteint seulement 0,9 % en décembre.

Pour certains observateurs, cette situation met davantage la BCE sous pression pour finaliser les rachats, alors que les perspectives économiques commencent à s’améliorer. Le retour de l’inflation a d’ailleurs été l’argument avancé par les détracteurs de la Quantitative Easing pour demander à la banque centrale européenne de changer de discours et de stopper le « plancher à billets ». Pour autant, de nombreux analystes voient mal la BCE mettre fin à ses rachats d’actifs.

C’est seulement lorsque les perspectives de croissance et d’inflation s’améliorent durablement que la banque centrale va penser à revoir sa politique monétaire annoncée en décembre

Marco Valli, économiste en chef chez UniCredit pour la zone euro.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.