Menu Crédit immobilier

2017 a été une bonne année pour le secteur immobilier

 Mini maison et pièces euros

Avec une hausse générale de 8% enregistrée sur toute l’année, il est indéniable que 2017 fait partie des années les plus fructueuses pour le marché des crédits immobiliers. Plusieurs facteurs ont cependant favorisé cette croissance notable notamment les taux qui sont restés particulièrement bas. Il semble toutefois que 2018 ne sera pas aussi rentable.

Un contexte particulièrement favorable à l’investissement immobilier

L’année 2017 a été une très bonne année pour le marché du crédit immobilier. Selon les estimations d’un courtier spécialisé, le volume des emprunts immobiliers s’élèvera à 166 milliards d’euros, soit 12 milliards d’euros de mieux que l’année passée.

Important À l’automne 2016, les taux appliqués étaient à leur niveau le plus bas historiquement. La remontée progressive amorcée à partir de novembre 2016 a duré jusqu’au printemps 2017 avant de retomber à la fin de l’été.

La hausse des taux d’emprunts immobiliers enregistrée sur l’ensemble de l’année est de 0,30% de sorte que d’ici la fin 2017, les taux moyens devraient se trouver aux environs de 1,70%. Ces taux exceptionnellement bas ont encouragé les placements financiers dans l’immobilier pour 2017. Les changements prévus par la loi logement et la loi des finances 2018 pourraient toutefois changer la donne.

Les primo-accédant ont su profiter de la situation

Important La majorité des investisseurs immobiliers de ces dernières années sont des particuliers à la recherche d’un bon placement financier, d’une résidence secondaire et des primo-accédant.

Si les investisseurs dans le locatif ont pu en plus profiter des dispositifs comme la loi Pinel et autres avantages fiscaux, les primo-accédant peuvent être considérés comme les grands gagnants.

En effet, en plus des taux d’intérêt bas proposés par les banques et organismes de crédit divers, ils ont également pu bénéficier des prêts aidés notamment du PTZ (prêt à taux zéro), du PAS (prêt à l’accession sociale) ou des APL accession (Aide personnelle au logement accession) pour financer l’achat de leur première résidence principale. Ces prêts aidés peuvent être combinés entre eux et complétés par un prêt immobilier classique.

Quoi qu’il en soit, le recentrage des PTZ prévu par la prochaine loi logement aura sûrement un fort impact sur le marché, d’autant plus que les prix vont continuer à augmenter l’année prochaine.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.