Menu Crédit immobilier

Près de trois millions de foyers seront pénalisés par la baisse de l’APL

maison en forme de billets euros

L’Aide Personnalisée au Logement ou APL est l’une des aides au logement octroyées par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Dans l’objectif de réduire les dépenses publiques, la mesure entreprise par le gouvernement français a été de réduire cette aide financière de 5 euros par mois et par bénéficiaire. Une décision qui pénaliserait des millions de populations à ressources fragiles.

À compter du 1er octobre prochain, la décision de diminuer la valeur de l’Aide Personnalisée au Logement sera appliquée. Tranchée lors du mandat de François Hollande, cette réduction mensuelle de cinq euros par bénéficiaire permettra à l’État d’économiser 32,5 millions par mois.

Si la décision favorise le budget public, elle pénalise les ménages à revenus fragiles qui comptent actuellement près de trois millions, dont 800 000 étudiants.

Le gouvernement veut néanmoins rassurer le peuple français sur la non-suppression totale de ce soutien financier malgré que l’aide à l’habitation reste actuellement inconséquente, et que trouver un logement est toujours aussi difficile.

La baisse de l’APL, une réforme des économies budgétaires

L’Aide Personnalisée au Logement est une aide financière versée aux résidants français dont les ressources sont jugées fragiles. Les aides au logement représentent actuellement 18 milliards d’euros des dépenses annuelles de l’État.

Selon le Premier ministre Edouard Philippe, lors de son discours du 4 juillet, le budget de l’État français relatif aux allocations au logement est doublé par rapport aux autres pays de l’Europe. Ces dépenses exorbitantes n’ont pourtant pas eu l’effet attendu étant donné que trouver un logement est de plus en plus difficile.

Prise durant le précédent quinquennat pour optimiser les économies budgétaires de l’État, cette décision n’a pas pu être appliquée qu’aujourd’hui. En outre, si certains médias ont évoqué une entière suppression des aides financières reliées au logement, cette dernière n’est nullement envisagée.

En effet, la réforme s’applique tout simplement par une réduction mensuelle de 5 euros par bénéficiaire. Des économies de 32,5 millions d’euros par mois pourront alors être réalisées, soit 97,5 millions d’euros pour ces derniers trimestres.

Des millions de foyers s’en trouvent pénalisés

Loin de ravir la population française, cette décision est plutôt mal accueillie. En effet, l’APL touche 2,6 millions de foyers en début de l’année, soit 40% de ceux qui bénéficient des allocations au logement qui sont chiffrés à 6,5millions.

Ce financement permet aux personnes ayant des revenus limités de baisser leur mensualité en cas d’emprunt immobilier ou de combler le loyer à payer. Les ménages qui bénéficient de l’APL touchent en moyenne 225 euros.

Parmi eux sont dénombrés 800 000 étudiants. Étant les principaux bénéficiaires à cause de leurs infimes revenus boursiers, ils sont les plus pénalisés par cette baisse d’allocation. Après une étude concernant le coût de la vie estudiantine, l’Unef a conclu que le loyer représente jusqu’à 55% des budgets mensuels des étudiants, ce qui emmène le logement au premier poste de leur dépense.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.