Menu Crédit immobilier

Ventes en forte hausse dans l’immobilier, mais augmentation contenue des prix

ventes immobilieres

Le marché de l’immobilier a été particulièrement dynamique cette année. Sur les douze mois de l’année, à fin juillet 2016, 839 000 logements ont été vendus dans le segment de l’ancien, ce qui représente une croissance de 15 %. Malgré cette forte activité, les prix ne se sont pas relevés.

Bond de 15 % des ventes de logements anciens

L’embellie sur le marché immobilier en France a commencé en 2015 et s’est poursuivie sur les 7 premiers mois de 2016, comme le confirment les chiffres. D’août 2015 à juillet 2016, le volume de ventes conclues dans l’ancien (839 000) est de 15 % supérieur à celui de la période équivalente en 2014-2015.

Cette forte progression est la conséquence de plusieurs facteurs conjugués : la chute des taux de prêt immobilier à des seuils historiques, améliorant dans la foulée la solvabilité des potentiels acheteurs, sans oublier le PTZ 2016.

La version assouplie du prêt à taux zéro permet de financer partiellement l’opération sous réserve de réaliser des travaux de rénovation pour un coût représentant au moins 25 % du total.

Augmentation modérée des prix avec des contrastes entre les régions

Par rapport à celle des ventes, la hausse des logements est restée modeste, de 0,6 % entre avril et juin 2016 par rapport au 2e trimestre 2015 pour les appartements, mais avec des disparités importantes entre les régions.

L’Ile-de-France, par exemple, affiche une majoration de 1,5 % des prix sur la période, tandis que les valeurs reculent de 0,5 % en province. Pour les maisons aussi, les prix en région francilienne ont progressé de 1,2 % contre +0,6 % seulement en province.

D’ici la fin de l’année, les notaires prévoient la poursuite de la tendance haussière, à +2 % et +2,7 % respectivement pour les appartements et les maisons en novembre 2016. Mais alors que la hausse est moindre en Île-de-France (+0,5 %) par rapport à la province pour les maisons (+2,6 %), le scénario est inverse en ce qui concerne les appartements : +1,8 % en Île-de-France et +0,3 % en province, selon le taux immobilier pratiqué.

Poursuite du redressement du marché

2016 sera une année faste pour l’immobilier. Le Crédit Foncier anticipe 830 000 transactions dans l’ancien pour l’ensemble de l’année, soit 28 000 de plus qu’en 2015 selon l’indice Notaires-Insee.

L’activité restera également soutenue dans le neuf, avec le chiffre de 125 000 logements réservés avancé par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). En 2015, le Commissariat général au développement durable (CGDD) misait sur 102 000 réservations.

Quant aux constructeurs de maisons individuelles, d’après l’organisation professionnelle LCA-FFB, ils devraient écouler 125 000 unités en 2016, soit 13 500 supplémentaires d’une année à l’autre.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.