Menu Crédit immobilier

Deux investissements immobiliers sur trois se font sans apport

investir dans l'immobilier

Faut-il être riche pour investir dans l’immobilier locatif ?

Les résultats de la dernière édition de l’enquête annuelle du Crédit Foncier sur les investisseurs locatifs sont négatifs. Les Français n’y réfléchissent pas à deux fois avant de s’endetter pour se lancer dans l’immobilier locatif. En effet, le financement totalise en moyenne 160 000 euros pour un prix d’acquisition médiane de 164 000 euros…

Panorama de l’investissement locatif

Les chiffres du Crédit foncier montrent qu’au premier semestre 2016, 64% des dossiers sont montés sans apport. Notons que cette proportion n’était que de 58% en 2010. Par ailleurs, les dossiers disposant d’un apport de plus de 20% ne représentent que 10% de l’ensemble. Cette proportion demeure pratiquement stable au fil des années.

Le financement moyen enregistre une amélioration de 13%, passant de 142 000 euros en 2010 à 160 000 euros en 2016. Cette progression est expliquée par la hausse des prix. Toutefois, sur la même période, le coût des opérations a augmenté, mais pas au même rythme.

La croissance n’est en effet que de 10% (le coût était de 151 000 euros en 2010, aujourd’hui il est de 164 000 euros). En d’autres termes, la part financée à crédit dans une opération-type qui était de 94% en 2010 est passée à 98% cette année.

L’opportunité des taux bas

L’investissement locatif est particulièrement boosté par la baisse des taux de prêt. En effet, les investisseurs ont profité du recul des taux de ces dernières années pour maximiser leurs montages.

Les statistiques du Crédit Foncier révèlent que malgré la croissance du niveau de financement, sa durée n’a pas enflé. Au contraire, la durée moyenne est ramenée à 19 ans et 10 mois cette année si elle était de 20 ans 6 mois en 2010.

Cette abondance de financement ouvre les voies de l’immobilier locatif aux particuliers sans épargne disponible. Toutefois, il est important de préciser que si les investisseurs mobilisent peu d’apports, ils disposent de ressources financières rassurant les prêteurs sur leur solvabilité.

Selon les chiffres de l’organisme financier, un investisseur sur deux touche plus de 69 300 euros par an. En Île-de-France, la moyenne avoisine même les 80 000 euros.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.