Menu Crédit immobilier

Reprise des ventes immobilières en Île-de-France

L'achat immobilier redémarre dans la région parisienne

Au premier trimestre 2016, le marché francilien de l’immobilier a enregistré une progression de 11 % sur un an. Si le nombre de transactions a fortement augmenté en banlieue, il a baissé dans la capitale à cause d’une nouvelle remontée des prix.

Reprise dans l’immobilier grâce à la chute des taux

Outre deux mois successifs de recul du chômage, l’embellie économique se reflète dans le dynamisme du secteur du logement, particulièrement dans la région parisienne, qui concentre 19 % de la population totale.

La tendance initiée en 2015 s’est accélérée entre les mois de janvier et mars 2016, comme l’indique le rapport de la chambre des notaires de Paris-Île-de-France. Les chiffres sur la période sont ainsi de 11 % supérieurs à ceux des trois premiers mois de l’année dernière.

La croissance porte autant sur les maisons que sur les appartements, respectivement en progression de 13 % et de 10 %. Les vendeurs de biens anciens ont également profité de la conjoncture ; 33 000 logements ont trouvé acquéreur au premier trimestre 2016, soit 3 % de plus que la moyenne des 10 années.

Les taux d’intérêt historiquement bas des prêts à l’habitat sont le principal moteur de cette reprise en permettant à davantage de ménages solvables d’accéder à la propriété. En effet, hors assurance, les taux se situent actuellement à 1,6 % sur 15 ans, de 1,9 % sur 20 ans et à 2,1 % sur 25 ans.

Baisse des ventes à Paris avec les frais de notaire et prix en hausse

La reprise est toutefois très hétérogène. Elle est particulièrement forte dans les départements de la petite couronne (12 920 transactions, +19 % sur un an) et de la grande couronne (14 150 transactions, +14 %). À Paris intra-muros, qui compte 2,2 millions d’habitants sur les 12 millions de Franciliens, en revanche, seulement 6 270 ventes ont été enregistrées (-7 %).

Selon les notaires, le recul serait dû à la majoration des frais de notaire appliquée le 1er janvier 2016. Un appartement de 300 000 € coûte 2 100 € supplémentaires en droits de mutation qu’en 2015. Pour cette raison, les ventes ont considérablement augmenté en novembre et surtout en décembre (+88 % sur un an), affectant les performances de début 2016.

Mais l’envolée des prix de la pierre observée au 1er trimestre dans certains arrondissements de la capitale aussi a eu un impact. C’est le cas dans le Ier arrondissement (+8,6 % à 10 710 €/m²), le IIIe (+5,7 % à 10 140 €/m²), le VIIe (+5,2 % à 11 760 €/m²) ainsi que le VIe (+3,2 % à 12 150 €/m²). En moyenne, tous arrondissements confondus, le prix au mètre carré s’établit à 8000 € au premier trimestre 2016 (+1,2 % sur un an). En comparaison, la tendance est à une baisse modérée en banlieue, soutenant le marché.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.