10 % des dossiers de surendettement concernent l'immobilier

Personne en situation de surendettement

Selon la dernière étude de la Banque de France, il y a eu moins de dossiers pour surendettement déposés en 2015 qu'en 2014. Par contre, les dossiers liés à l'immobilier voient leur nombre augmenter depuis trois ans.

Baisse de 5,9 % en 2015 du nombre de dossiers de surendettement

En publiant mardi 2 février les résultats de sa dernière enquête typologique sur le surendettement des ménages, la Banque de France (BdF) nous apporte une bonne nouvelle : le nombre de dossiers déposés en 2015 est en baisse de 5,9 % par rapport à 2014. Mais sur les 217 302 dossiers soumis à la commission de surendettement en 2015, seuls 197 731 ont reçu la mention « recevable », un chiffre en baisse de 3,9 % par rapport à l'année précédente.

Les ménages les plus surendettés sont les personnes vivant seules (65,2 %) : célibataires, séparés, divorcés ou veufs. 52 % n'ont aucune personne à charge et 53,1 % ont entre 35 et 54 ans.

En matière de logement, l'enquête confirme que la majorité des ménages ayant déposé un dossier de surendettement sont locataires (76,8 %). En termes d'emploi, l'enquête de la BdF révèle que 29,1 % sont au chômage, et, au regard des revenus, 75,8 % des ménages surendettés ont des ressources mensuelles qui ne dépassent pas 2000 € et 50,8 % gagnent moins que le SMIC.

Quel taux pour votre projet ?

Les dossiers liés à l'immobilier en constante augmentation

La hausse du nombre de dossiers recevables liés à un endettement immobilier (suite à un prêt immobilier ou à la réalisation de travaux) s'est poursuivie en 2015 pour s'élever à 13 % du total, contre 11,8 % en 2014 et 10,8 % en 2013.

Avec l'augmentation du nombre de transactions en 2015, l'immobilier attire toujours les ménages français, notamment à cause des taux particulièrement bas. Mais le remboursement semble de plus en plus problématique.

L'encours moyen de ce type de dettes s'élève à 107 352 €, alors qu'au titre des crédits à la consommation, l'endettement moyen des ménages français s'établit à 20 954 € en 2015, en baisse d'environ 10 % en 3 ans.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.