Succès de l’investissement locatif auprès des Français « patrimoniaux »

Patrimoine français

L’immobilier reste très prisé des Français « patrimoniaux », principalement en prévision de la retraite. Selon une récente enquête UFF/IFOP, leur motivation principale, bien avant la défiscalisation, est le rendement, à travers un investissement locatif.

Plus forte progression des intentions d’investissement pour l’immobilier locatif

Comme chaque année, l’institut de sondage IFOP interroge les 300 ménages dits « patrimoniaux » pour le compte de la banque-conseil en gestion de patrimoine UFF.

70 % de ces détenteurs de valeurs mobilières ou immobilières, ayant un projet d’investissement dans les 2 ans, ne semblent pas affectés par le contexte économique. Toutefois, poussés par la crise financière, ils sont plus concernés par la gestion de leur épargne (65 %) et surveillent de près les évolutions des marchés (63 %).

L’optimisme est au rendez-vous, 52 % des répondants anticipent une embellie sur les marchés financiers (contre 44 % en 2014). Si 40 % recherchent des placements à moindre risque et 20 % se contentent de 20 % de retour sur investissement pour ne pas exposer leur capital, 33 % sont disposés à accepter les risques modérés liés à un meilleur rendement.

ImportantLes intentions d’investissement les plus élevées concernent l’immobilier locatif, placement jugé fiable sur le moyen long terme (+7 % d’opinions favorables entre 2014 et 2015, à 57 %.) Pour la première fois, cet actif se hisse au niveau de l’achat d’assurance-vie en support euro.

Quel taux pour votre projet ?

Les types de biens préférés des ménages patrimoniaux

56 % des investisseurs préfèrent les biens anciens. L’investissement locatif, sous le régime de défiscalisation Pinel, est mentionné par 41 % des sondés, mais se classe seulement à la cinquième place. Ce chiffre traduit bien les difficultés de redressement du secteur du bâtiment, pénalisé par des coûts de production élevés, qui sont supportés au final par les acheteurs.

Or, ces derniers sont en quête de rendement avant tout, surtout avec un taux d’intérêt de crédit à 2,19 % en septembre selon le CSA/Crédit Logement.

C’est la raison pour laquelle 53 % des répondants privilégient les résidences de seniors et les chambres d’étudiants meublées.

Ces deux formules ne manquent pas d’atout, l’exploitant chargé de la mise en location versant mensuellement un loyer à l’investisseur. De plus, la réduction d’impôt atteint 50 % des revenus locatifs, soit 20 % de plus qu’avec une location vide. Les résidences de tourisme ne remportent quant à elles que 20 % des suffrages.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.