Meilleure performance réalisée par l’immobilier parmi 7 actifs

Immobilier placement le plus rentable de ces 20 dernières années

Selon une étude que nous avons menée conjointement avec le cabinet Astérès, l’immobilier sera le placement le plus rentable des deux dernières décennies.

L’immobilier, placement le plus rentable

Nous nous sommes intéressés à 7 types d’actifs (immobilier, actions, obligations, sicav monétaires, assurance-vie en euros, or et Livret A) afin de déterminer lequel a rapporté le plus. Pour cela, les rendements d’investissements d’une durée de 10 ans ont été analysés, année après année de 1980 à 2005.

ImportantEt le résultat est sans équivoque : l’immobilier a été le plus intéressant. Les actions ont pris la tête durant les années 1980 jusqu’au milieu des années 1990, l’immobilier a ensuite pris plus d’importance.

En moyenne, des placements immobiliers initiés sur la période de l’étude ont permis une performance de 18 % par an. Le CAC 40 se classe deuxième avec une distribution de 14 % de dividendes réinvestis. L’or finit en dernière place avec un tout petit rendement annuel de 3 %.

L’autre avantage de la pierre est sa stabilité. En effet, sur chacune des 35 années prises en compte, elle a toujours offert une performance positive, et enregistré une amélioration de 19 points (de 9 % à 28 %) dans des marges réduites. À l’inverse, le métal jaune, par exemple, a été nettement plus volatile, son rendement évoluant de 7 % à +22 % en fonction de l’année de départ du placement.

Quel taux pour votre projet ?

Des résultats à nuancer

Si ce rapport apporte un éclairage certain, il convient de nuancer les résultats. D’une part, les chiffres communiqués excluent le facteur fiscal, qui pèse pourtant plus ou moins lourdement sur chaque actif et modifie considérablement son réel rendement.

Les hypothèses de départ aussi ont une influence non négligeable, pour ne mentionner que le cas de l’investissement immobilier. Composé pour trois quarts de dette et pour un quart de fonds propres, par rapport au livret A et ses 100 % de fonds propres, l’immobilier dispose du levier de la dette, qui a tiré son rendement vers le haut.

Quelles perspectives de rendements pour l’immobilier à l’avenir ?

Ces dernières années, l’immobilier a toutefois subi des baisses de performance. Les investissements datant de 2005 ont ainsi produit un rendement inférieur à 15 %, contre plus de 25 % au début du millénaire.

ImportantSi la pierre reste avantageuse, la faible progression des prix prévue pour les prochaines années va supprimer l’effet spéculatif, les loyers restant alors la seule source de revenus réguliers. Le statut de leader pourrait alors passer aux placements en actions.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.