Le marché des résidences secondaires en bord de mer dope les ventes

Maison en bord de mer

Les régions côtières attirent de plus en plus de monde en quête d'une maison neuve, en particulier les seniors. Une aubaine pour le marché.

Une résidence secondaire en bord de mer

Après quatre années de marasme, les ventes de maisons individuelles ont progressé de 6 % au cours des douze derniers mois. Et ce sont surtout les biens situés sur les côtes françaises qui sont les plus demandés. Ainsi, dans le Nord, le marché a progressé de 12 % en un an, selon les données de l'UMF. La Bretagne vient derrière avec 7 % de hausse, suivie du Sud-Ouest (+6 %).

Selon Maisons France Confort (MFC), une référence sur le marché de la construction de maisons individuelles en France, les résidences secondaires ont mieux résisté au cours des dernières années, contrairement aux primo-accessions.

Au niveau national, il s'est vendu 34 150 maisons individuelles en résidence secondaire en 2014, un chiffre en baisse – mais limitée – de 12 % par rapport à 2010. Alors que, dans le même temps, la vente de résidences principales a chuté de 46 %, à 49 050 unités.

Quel taux pour votre projet ?

Des maisons neuves en bord de mer pour les seniors

Fort de ce constat, le groupe MFC a décidé de se concentrer sur les offres dédiées aux secundo-accédants, qui représentaient 21,5 % de ses commandes en 2014, une réorientation stratégique qui se traduit par la mise en place d’une filiale spécialement dédiée aux régions côtières.

MFC réalise déjà 60 % de ses ventes dans les régions maritimes.

À noter que le budget moyen d'une construction sur le littoral d'une maison neuve s'élève à 120 000 €, hors terrain. Et ce prix peut atteindre 220 000 € avec le terrain, les frais de notaire et les frais de raccordement…

N’est pas inclus le coût des travaux pour l’aménagement d’une piscine, une « option » désormais très demandée.

Parmi les clients à l’investissement dans une maison neuve en bord de mer, les plus de 50 ans forment le gros du lot.

En matière de rénovation, le budget moyen pour une maison ancienne est de 53 000 €, TVA incluse suivant le type de travaux. Ce marché porteur pousse MFC à diversifier ses services, notamment en matière d’accompagnement des clients, allant même jusqu'à leur proposer de suivre en live l'avancement des travaux.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.